Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : Après prolongation, l’Italie se débarrasse de l’Autriche et retrouvera un cador en quart de finale !

C’est au bout du suspense que ce duel entre l’Italie et l’Autriche a rendu son verdict ! Après prolongation, la Squadra Azzurra est parvenue à se défaire de la Wunderteam sur le score de 2-1. Elle retrouvera le vainqueur de Portugal – Belgique en quart de finale de l’Euro 2021.

Pour leur première rencontre en championnat d’Europe, l’Italie et l’Autriche n’ont pas offert le plus grand des spectacles. Au terme d’une confrontation faible en intensité, jusqu’aux prolongations, c’est l’Italie qui a obtenu son ticket pour les quarts de finale de cet Euro 2021. Si étincelante en phase de poule avec 3 succès en 3 matches, la Squadra Azzurra montre un tout autre visage dans le premier quart d’heure de ces 8es de finale. Face à une solide et disciplinée équipe autrichienne, les hommes de Roberto Mancini peinent à apporter le danger dans le camp adverse. Barella est pourtant tout proche d’ouvrir le score à la 16e minute sur une superbe reprise depuis l’extérieur de la surface détournée par Bachmann.

À la demi-heure de jeu, c’est au tour de Ciro Immobile, peu inspiré dans ce premier acte, de s’illustrer. Il arme une frappe surpuissante aux 30 mètres. Le cuir vient s’écraser sur le montant droit des buts du portier autrichien. Les troupes de Franco Forda résistent mais ne parviennent pas à produire du jeu. L’intensité retombe très fortement dans les 15 dernières minutes de cette première période. Les deux nations rentrent aux vestiaires sur le score de 0-0 et doivent montrer d’autres intentions après la pause. 

L’Autriche reprend le dessus !

Le scénario des dernières minutes du premier acte se répète en deuxième période. Le rythme n’est pas des plus élevés. Ce sont deux nations en manque d’efficacité qui s’opposent ce soir. D’un côté, la Squadra Azzurra qui n’a cadré que 2 de ses 15 tentatives à l’heure de jeu. De l’autre, on trouve une équipe autrichienne qui n’a toujours pas cadré de frappe à ce même moment de la partie. Et c’est sur son premier tir cadré que la Wunderteam croît ouvrir le score à la 65e minute. Sur une remise de la tête d’Alaba, Arnautovic trompe Donnarumma du bout de son crâne. Malheureusement pour l’Autriche, l’attaquant de 32 ans est signalé en position de hors-jeu. Les Italiens se font une nouvelle frayeur à 15 minutes du coup de sifflet final. Lainer est accroché par Pessina dans la surface des Azzurri et s’effondre. M. Taylor ne bronche pas. Bien que le penalty semblait indiscutable, il n’est pas donné aux Autrichiens en raison d’une position de hors-jeu du joueur du RB Leipzig. Les deux équipes se neutralisent et se dirigent vers les prolongations. 

Chiesa, 25 après son père…

En prolongation, aucune des deux formations ne prend réellement l’avantage. Du moins jusqu’à la 94e minute. Entré en jeu à la 84e minute, Chiesa réalise un enchaînement parfait et trompe Bachmann d’une volée splendide. Il marque dans un Euro 25 ans et 12 jours après celui de son père Enrico lors de l’édition 1996. C’est ensuite Pessina qui vient mettre fin au suspense juste avant la mi-temps de ces prolongations. C’est ce que tout le monde croit jusqu’à ce que Kalajdzic vienne redonner de l’espoir à ses coéquipiers sur une superbe tête à la 115e minute. Malgré des derniers assauts de l’Autriche, les hommes de Roberto Mancini tiennent bon. Pour leur 14e match de son histoire à Wembley, les Italiens décrochent là leur 3e victoire dans le stade anglais.

Malgré cette qualification assurée, l’Italie devra montrer un peu plus d’ambition face à son futur adversaire qui sera le vainqueur de Belgique – Portugal. 

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football