Suivez-nous!

Football

Stade de Reims : Nathanaël Mbuku doit-il voir plus grand ?

Jeune homme de la région parisienne, Nathanaël Mbuku est l’une des promesses de notre championnat de France. Ailier du Stade de Reims, le joueur a gagné sa place au fil du temps sur le flanc droit de l’attaque champenoise. A seulement 19 ans, les convoitises de grands clubs sont déjà bien présentes. Alors est-il l’heure de partir ou le joueur doit-il confirmer ?

Durant ses premières années passées en Ile-de-France, Mbuku ne cesse de découvrir de nouvelles cités de la région. Natif de Villeneuve-Saint-Georges, il commence le football dans le club de sa ville au FC Cheminot Villeneuvois avant de connaître les clubs d’Alfortville, Ris-Orangis, Saint-Maur, Fleury et le Paris Métropole. Mais c’est dans son avant-dernier club de Lusitanos Saint-Maur où le joueur va se sentir le mieux et montrer son potentiel indéniable. Une aisance footballistique que le Stade de Reims ne va pas manquer en recrutant le jeune joueur après une dernière pige au FC Fleury.

Au sein du club champenois, le chemin est rapide pour le joueur franco-congolais. Le 10 août 2019, c’est la consécration pour Mbuku qui rentre en jeu en Ligue 1 pour la première fois au Stade Vélodrome contre l’Olympique de Marseille lors de la victoire de son club. Depuis, le jeune Nathanaël a porté 37 fois le maillot rémois depuis deux saisons. Et la confirmation de son talent est venue petit à petit. Discret lors de ses premières apparitions, il fait parler rapidement ses qualités de dribbles et de vision du jeu, même s’il manque encore beaucoup d’expérience et son physique assez frêle se fait ressentir en même temps. Meilleur lors de sa deuxième saison, est-il temps pour lui de découvrir d’autres horizons ?

Rester pour mieux confirmer

Cette saison, pour le joueur à l’allure joviale, c’est 25 matchs, 2 buts et 2 passes décisives sous le maillot champenois. Fréquemment aligné sur le flanc gauche, Mbuku sait aussi jouer à différents postes offensifs comme ailier droit ou milieu offensif. Une véritable qualité qui lui permet d’être aligné de nombreuses fois pour engranger du temps de jeu. S’il a montré de très belles choses cette saison, Mbuku sait qu’il peut faire mieux et devenir le véritable leader technique de cette équipe. Un rôle qu’il n’incarne pas encore aujourd’hui, même s’il s’en rapproche de jours en jours. Buteur à Montpellier (0-4) et contre Brest (1-0), le joueur manque encore un peu d’efficacité et n’est peut-être pas encore prêt à s’envoler vers un autre horizon. Dans son cocon, il pourrait exploser définitivement la saison prochaine, lui qui préfère « être titulaire au Stade de Reims que remplaçant au FC Barcelone ».

Exploiter ses qualités ailleurs

Le natif de Villeneuve-Saint-Georges est devenu rapidement l’un des joueurs rémois le plus cité dans les médias pour un futur départ en compagnie de Boulaye Dia. Si ce dernier n’a toujours pas trouvé un projet adéquat à ses volontés, Nathanaël, lui, commence à se poser la question d’un futur départ. Si de nombreux clubs sont venus aux renseignements dont quelques clubs étrangers, un intérêt du LOSC, du Celtic ou encore de Parme pourrait le faire changer d’avis même si de nombreux clubs devraient arriver sur la table, car le joueur commence vraiment à développer plusieurs aspects de son jeu, notamment la compréhension et la vision du jeu. Une qualité appréciée notamment en Espagne et en Allemagne, pays où de nombreux français s’éclatèrent aujourd’hui.

De plus, un changement de style de jeu pourrait montrer le joueur à son avantage pourquoi exploite encore davantage ses qualités. En effet, aux côtés de David Guion, il développe une discipline défensive, mais ne se libère pas assez offensivement sous les consignes de son coach. Alors peut-être qu’en quittant le Stade de Reims, ses qualités se developperont encore davantage pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football