CAN : Comment l’Algérie peut-elle encore se qualifier ?

C’était un scénario auquel les Fennecs ne s’attendaient sûrement pas. 4e et dernière du groupe E, l’Algérie a définitivement mal débuté sa compétition en Coupe d’Afrique des Nations. Déjà au bord de l’élimination, tout n’est pas encore perdu pour les Algériens, mais le contrat va désormais être difficile à remplir.

Illustration : "CAN : Comment l’Algérie peut-elle encore se qualifier ?"
© Site officiel Fédération Algérienne de Football

Le Cameroun, le Maroc, le Nigeria, ou encore la Côte d’Ivoire, les favoris à la victoire finale sont au rendez-vous de cette Coupe d’Afrique des Nations. Tous premiers de leurs groupes respectifs, ils étaient cités dès le début parmi les meilleurs concurrents de cette édition, aux côtés de l’incontournable Algérie, tenante du titre. Les Fennecs vont-ils perpétuer la tradition du vainqueur déchu ? Lors de 12 précédentes éditions de la CAN depuis 1970, le champion d’Afrique s’est fait éliminer dès le premier tour de l’édition suivante. Riyad Mahrez et les siens peuvent-ils conjurer ce sort malheureux ?

Une victoire vitale

À ce stade de la compétition, la situation est la suivante : 4e et dernière du groupe E, l’Algérie compte 1 point, gagné lors de son match nul face à la Sierra Leone. Cette dernière est justement 3e avec seulement 2 points, ayant également réussi à tenir en échec la Côte d’Ivoire. À la 2e place, siège la Guinée-Équatoriale, tombeuse de l’Algérie, avec 3 points, et en 1ère position, se trouve la Côte d’Ivoire avec 4 points. Sachant que les quatre meilleurs 3es de chaque groupe sont repêchés à l’issue des phases de groupe, l’Algérie n’a désormais plus le choix.

Opposée à la Côte d’Ivoire lors du 3e et dernier match à disputer pour se qualifier dans le tableau final, l’Algérie doit absolument l’emporter. En cas de victoire, les Fennecs n’auront pas encore leur destin entre leurs mains, mais pourraient entretenir l’espoir de repasser en tête, en fonction du match entre la Sierra Leone, et la Guinée-Équatoriale. Ils pourraient également espérer figurer au moins à la 3e place, mais ce seulement en cas de victoire avec quelques buts d’avance, afin de soigner une différence de but négative pour le moment.

En cas de défaite ou de match nul face aux Éléphants en revanche, quel que soit le résultat de l’autre rencontre, c’en sera fini de l’Algérie dans cette Coupe d’Afrique des Nations. L’heure n’est plus au calcul pour Djamel Belmadi et ses hommes. Déjà déchus de leur série de 35 matchs sans défaite, les Algériens auront à cœur de réaliser l’impossible en relevant la tête dès cette semaine.

Encore plus de football

Voir plus