LdC : ce qu’il fallait retenir de la conférence de presse de Jocelyn Gourvennec (LOSC) avant Wolfsburg

À la veille de l’entrée en lice du LOSC en Ligue des Champions, Jocelyn Gourvennec, le coach des Dogues était en conférence de presse. Voilà ce qu’il fallait retenir de sa prise de parole.

Illustration : "LdC : ce qu’il fallait retenir de la conférence de presse de Jocelyn Gourvennec (LOSC) avant Wolfsburg"

Le coach breton a commencé par rappeler l’état de son groupe avant son entrée en lice. Le latéral Zeki Celik est « de retour dans le groupe », apprend-on, tandis que « les autres sont en phase de reprise : Renato Sanches, Jonathan Bamba, et Timothy Weah ». Un groupe amoindri donc face à une formation de Wolfsburg qualifiée « d’équipe très bien organisée, qui n’accepte pas beaucoup le déséquilibre ». Il ajoute : « à nous de leur proposer une opposition plus cohérente que ce qu’on a fait récemment et de hausser notre niveau, […] la Ligue des Champions est deux, trois niveaux au-dessus du championnat ».

"Ne pas faire de calculs"

Pour rappel, Lille s’était incliné sur la pelouse de Lorient ce week-end et ne se porte pas bien en championnat. Malgré cette méforme qui oblige les Lillois à réagir, Gourvennec ne veut « pas faire de calcul, ne pas penser à la fatigue ». La compétition européenne sera bel et bien prise « à part » des réalités de la Ligue 1.

« J’ai l’expérience de l’Europa League » rappelle-t-il, notamment avec Guingamp, pour assurer que ses troupes n’avancent pas dans l’inconnu. Par ailleurs : « Burak est le plus expérimenté en Champions League » et cette composante est importante pour « être déterminé mais aussi garder son calme, […] un match se joue sur la maîtrise de ses émotions ».

Le message est passé pour les plus jeunes éléments du groupe qui feront leurs premiers pas en Europe. Allier la raison, le calme, mais surtout « l’enthousiasme » de jouer une coupe d’Europe, sera la clé pour bien commencer le premier des six matchs qui attendent les Dogues.

Encore plus de football

Voir plus