Euro 2021 : qui sont les tops et les flops de ce Italie - Suisse ?

L’Italie continue d’impressionner ! Après une démonstration contre la Turquie, la Squadra Azzurra a déroulé contre une équipe suisse en manque de solutions et s'est adjugée un succès 3-0. Voilà les tops et les flops de ce match du groupe A. 

Illustration : "Euro 2021 : qui sont les tops et les flops de ce Italie - Suisse ?"

Les Tops

Manuel Locatelli : Sans contestation possible, l’homme du match est clairement Manuel Locatelli. En plus de son omniprésence au milieu de terrain et de sa complicité flagrante avec Nicolo Barella, il s’est offert le luxe d’être décisif dans les derniers mètres suisses. Le joueur de 23 ans a inscrit un doublé pour offrir cette nouvelle victoire à la Squadra Azzurra. D’autant plus que, si le premier était plus dur à manquer qu’à marquer, son second but est tout simplement splendide. Un véritable casse-tête s’annonce pour Roberto Mancini lorsque Marco Verratti fera son retour dans le groupe...

Nicolo Barella : Monstrueux contre la Turquie, Nicolo Barella a réalisé un match plein ce soir face à la Suisse. Le milieu de terrain de l’Inter Milan s’impose petit à petit comme un élément incontournable de la Squadra Azzurra malgré ses 24 ans. Il s’est une nouvelle fois illustré par sa combativité et son volume de jeu. Sa justesse dans les transmissions est également à souligner. 

Ciro Immobile : Longtemps en délicatesse dans le dernier geste, il été récompensé de tout ses efforts sur le front de l’attaque avec un but dans les derniers instants de la partie. Bien que l'attaquant de la Lazio Rome n'ait pas été très juste dans la finition, il n'a pas été avare d'appels et de courses défensives.

Les Flops

Breel Embolo : Pourtant auteur d’un match de qualité face aux Dragons Rouges il y a quelques jours, c’est un tout autre visage qu’a affiché Breel Embolo aujourd’hui contre la sélection italienne. En plus de ne pas avoir touché beaucoup de ballons, il a semblé perdu sur le front de l’attaque et incapable de combiner avec son collègue Seferovic et son meneur de jeu, Xherdan Shaqiri. Prestation à oublier pour l’attaquant de M’Gladbach. 

Haris Seferovic : C’est un deuxième match sans pour Haris Seferovic ! Après un pâle copie rendue pour le premier match de la Nati face au Pays de Galles, il a déçu ce soir contre l’Italie. Confronté aux vétérans Bonucci et Acerbi, il n’a pas existé sur le front de l’attaque et perdu une grande partie de ses duels. Une triste prestation qui a été logiquement accompagnée par une sortie au retour des vestiaires. Il a été remplacé par Gavranovic. 

Giorgio Chiellini : Avant toute chose, il est important de préciser que si Giorgio Chiellini figure dans cette catégorie, c’est uniquement en raison de sa blessure. Cette sortie suite à un souci musculaire est clairement le seul point négatif de ce match pour les Italiens. Si solide sur l’entame de match et lors du succès face à la Turquie, le roc de 36 ans impressionnait dans ce début de compétition. Reste à savoir la gravité de la blessure…

Encore plus de football

Voir plus