F.C Barcelone : et si c’était enfin la bonne pour Griezmann ?

C’est le choc de ces dix dernières années ! Messi et le Barça c’est fini ! Ce dimanche alors que la Pulga donnait sa dernière conférence de presse en Catalogne, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’avenir du club blaugrana.

Illustration : "F.C Barcelone : et si c’était enfin la bonne pour Griezmann ?"

Sur le XI de la saison passée, qui incarnait plus l’ADN Barça que Lionel Messi ? Avec Gerard Piqué et Sergio Busquets, l’argentin était l’un des derniers à avoir été formé à la Masia et à avoir connu les plus belles années du club. Au-delà du symbole le sextuple ballon d’or était un élément clé dans le jeu catalan. La saison passée, Messi marque 30 buts et délivre 9 passes décisives en 35 matchs. Il est le facteur X du Barça depuis des années et savait être décisif et ramener des points même quand le fond de jeu était médiocre. Finalement, Messi était aussi un atout marketing incroyable. Car si l’argentin touchait un tel salaire ( 138 millions/an) le club amassait encore plus d’argent grâce à son prodige. Selon le président Laporta, un gros tiers des revenus catalans sont liés à Lionel Messi.

S’il est probable que Messi trouve un nouveau club, de son côté le Barça ne remplacera peut-être jamais son meneur de jeu. Actuellement, si ce n’est Cristiano Ronaldo, personne n’a l’étoffe de l’argentin. Mais le Barça doit trouver un joueur qui saura porter l’équipe. La priorité étant de trouver un joueur capable d’exploits comparables sur le carré vert. Car oui, la symbolique viendra avec le temps et la valeur marketing avec les résultats.

Qui a l’étoffe pour espérer remplacer Messi ?

Au vu de la situation financière du club, on imagine mal le F.C Barcelone investir sur le marché des transferts pour trouver un successeur à Messi. La solution devra donc être trouvé au sein de l’effectif actuel. Et il y a des noms ronflants.

Un nouveau Messi chez les jeunes ?

Ces dernières années, quelques jeunes joueurs de la Masia ont intégré l’effectif catalan. S’ils venaient à confirmer cette saison ils pourraient être l’attraction du Barça. On pense évidemment à Ansu Fati qui avait affolé les compteurs au début de saison 2020/21 où il avait inscrit 5 buts en 9 matchs. Malheureusement, une grave blessure était venu interrompre sa progression plus que fulgurante. Le jeune international espagnol d’à peine 18 ans s’est bien remis et pourrait être la belle surprise de la saison. C’est également le cas de Riqui Puig. Alors qu’il s’est illustré hier soir lors de la finale du Trophée Gamper avec un superbe but, le jeune milieu catalan pourrait faire parti des attractions barcelonaises. Bien que Koeman ne comptait pas sur le joueur la saison passée, le jeune Riqui n’a pas lâché et est resté fidèle à son club. Alors qu’il n’a joué que 273 minutes en 2020/21, le milieu de terrain est la coqueluche des supporters. Formé au club et incarnant l’identité Barça à la perfection, Puig vient d’hériter du célèbre numéro 6 ayant appartenu à Xavi. Au-delà du symbole, ce numéro implique des responsabilités. Une chose est sûre Riqui Puig pourrait être l’élément créatif du club cette saison et aura plus de temps pour nous montrer ce dont il est capable. On pourrait également penser à Alex Collado, numéro 10 du Barça B mais le joueur ne semble pas encore assez mûr pour avoir tant de responsabilités et chercherait un prêt pour confirmer les espoirs placés en lui et revenir dans un an.

Pourquoi pas Pedri ?

Apparu lors des JO avec le visage marqué par la fatigue, le jeune Pedri n’est plus un espoir du Barça. En effet, le jeune milieu de terrain a plus que confirmé la saison passée et est devenu un élément clef de l’effectif de Koeman. Doté d’une qualité technique hors du commun, le milieu de terrain espagnol peut largement être l’élément créatif du onze. Surtout capable de faire marquer, Pedri, bien entouré, est redoutable et sera a coup sûr important cette saison.

Relancer des joueurs ?

Au début de la décennie le Barça collectionnait les trophées, mais aujourd’hui il est plutôt spécialiste des transferts ratés. Ainsi, après le départ de Neymar en 2017, le F.C Barcelone a désespérément cherché un remplaçant au brésilien mais sans jamais y arriver. De gros transferts ont été réalisé mais les joueurs n’ont jamais confirmé et pèsent lourds dans les finances du club. Des joueurs en manque de confiance et qui touchent un gros salaire, le F.C Barcelone n’arrivant pas à s’en débarrasser doit faire avec. Ainsi, pourquoi ne pas tenter de les relancer ? Car oui, s’ils ont été acheté c’est bien parce qu’ils sont capables de très belles choses.

Coutinho a tout pour devenir le maître à jouer du Barça. A Liverpool le brésilien était tout simplement irrésistible. A son arrivée, Koeman avait tenté de relancer le joueur en le titularisant dans sa position préférentielle de numéro 10. Mais le manque de rythme et les blessures n’ont pas encouragé l’entraîneur à continuer avec le brésilien. Cette saison pourrait être la sienne à condition d’être prêt physiquement.

L’effectif catalan compte également dans ses rangs Ousmane Dembélé. L’ailier français qui avait été si fort à Rennes et à Dortmund a plus de mal au Barça. Le plus gros soucis du joueur est également physique, lui qui accumule les blessures. La saison passée était plus encourageante avec une seconde partie où il marquera 5 buts en Liga. Koeman ayant essayé de la repositionner avant-centre, Dembélé grâce à sa vitesse, avait montré de très bonnes choses malgré un manque à la finition. Trouver la bonne formule pour Dembélé semble difficile mais à son top il peut être celui qui change la donne.

La bonne surprise se trouve chez les recrues ?

En mauvaise posture financière le club catalan n’a récupéré que des joueurs libres. Les deux plus gros coups, Memphis Depay et Kun Aguero sont des joueurs expérimentés qui pourraient apporter beaucoup au F.C Barcelone. Le buteur argentin n’a joué, la saison passée, que 560 minutes en Premier League et n’a marqué que 4 buts. Des chiffres bien loin de ses standards habituels, lui qui entre 2015 et 2019 a toujours marqué plus de 20 buts par saison. A son apogée le Kun était irrésistible, reste à savoir si le joueur de déjà 33 ans peut se remettre en forme et retrouver, durablement, le chemin des filets.

Il y a aussi Memphis ! Le hollandais a passé un cap en quittant l’Olympique Lyonnais et s’engageant avec le Barça et semble avoir les épaules pour. Auteur d’une très belle préparation, Memphis a concrétisé cela contre la Juventus hier soir en marquant un but et en offrant une passe décisive. Loin du niveau de Messi, le hollandais n’est ni un vrai 9 ni un vrai 10 et est loin d’être un ailier. Un profil similaire à celui de l’argentin, capable d’être à l’origine de l’action mais aussi à sa conclusion. Memphis a ce goût du geste technique et du spectacle et pourrait devenir l’étincelle du Camp Nou. Le joueur et Koeman se connaissent déjà très bien et semblent capable, comme ils l’avaient fait en sélection, de réaliser de très belles choses ensemble. Memphis n’est pas le futur Messi, mais a tout pour devenir le leader, sur le terrain mais aussi en dehors, au Barça.

L’heure de Griezmann a sonné

L’histoire de Griezmann au Barça est loin d’être idyllique. Des débuts en demi-teinte, une entente avec Messi compliquée, Griezmann n’a pas encore réalisé sa saison référence en Catalogne. Avec le départ de Messi, il est maintenant de loin le meilleur joueur des blaugranas. Doté de sa légendaire grinta, le natif de Mâcon peut enfin laisser parler son football. Le jeu catalan ne sera plus messicentré, et c’est bel et bien Griezmann qui pourrait en avoir les clefs. Jusqu’ici tous les coach qui ont fait confiance au joueur français ont été récompensé de trophées. Rappelons-nous du Griezmann sous Simeone qui remporte l’Europa League et celui sous Deschamps qui permet à la France de mettre une seconde étoile au-dessus du coq. Griezmann est un joueur habitué à la Liga et y a déjà montré de très belles choses. A 30 ans, le numéro 7 doit passer un cap s’il veut être considéré comme un très grand et cette saison pourrait être le moment idéal.

Koeman a fort à faire ! Même s’il a perdu Messi, son meilleur joueur, les éléments de qualité ne manquent pas en Catalogne. Les jeunes au fort potentiel sont présents et le XI est d’une très grande qualité. Au-delà d’un joueur, ce qu’il faut au Barça c’est un plan de jeu et des idées concrètes. Tant de joueurs de qualité qui arrivent à jouer ensemble c’est à coup sûr une équipe redoutable. Koeman a devant lui les plus grands défis de sa carrière, faire oublier Lionel Messi et redonner une identité au F.C Barcelone.

Encore plus de football

Voir plus