LdC : La presse allemande ne laisse plus le choix à Leipzig contre Paris !

Ce soir, le Paris Saint-Germain fera face à un adversaire qu’il a déjà croisé lors de la saison la plus importante de son histoire en Ligue des Champions. Le RB Leipzig, éliminé il y a deux saisons par le PSG aux portes de la finale du Final 8, arrive aujourd’hui dans la capitale française avec bien moins de certitudes. Les médias en Allemagne redoutent le club français et savent ce qu’une défaite signifierait.

Illustration : "LdC : La presse allemande ne laisse plus le choix à Leipzig contre Paris !"

Deux défaites en deux matchs. C’est le bilan fort dommageable que traîne Jesse Marsch et son équipe dans cette édition de la Ligue des Champions. Défaits face à Manchester City en première journée après un impressionnant 6-3, puis face à Bruges en deuxième journée sur le score de 2-1, la réaction est obligatoire dès ce match. Il se trouve que le rendez-vous couperet du club allemand sera contre la formation la plus redoutée d’Europe en ce début de saison. La presse allemande s’accroche à son espoir mais relaye les différents propos tenus en conférence de presse avec plus ou moins de confiance.

Une défense à 7 pour Leipzig ?

« Le RB Leipzig a un besoin urgent de points en Ligue des champions mardi soir ». C’est ainsi que démarre Bild, bien conscient de la situation dans laquelle se sont mis les hommes de Marsch. « Les Bulls sont actuellement derniers du groupe A après deux journées de match. S'ils venaient à perdre, il n'y aurait que des chances théoriques d'atteindre les huitièmes de finale ». En effet, si défaite il y a pour les Allemands ce soir, leur place en huitièmes de finale ne dépendrait plus de leurs simples résultats, même s’ils venaient à tout gagner ensuite. Avec 0 point en trois rencontres, les chances de se qualifier deviennent bien maigres, surtout dans une poule avec le Paris Saint-Germain et Manchester City.

Naturellement, face à la presse, la question de la manière dont il comptait arrêter les attaquants cinq étoiles du PSG a été posée au technicien de la formation allemande. Il y a répondu avec décontraction, mais en pleine conscience : « Ce n'est pas facile de défendre de tels joueurs. Mais nous avons fait une analyse et nos défenses sont prêtes. C'est aussi une belle opportunité d'obtenir un beau résultat ». Mais alors qu’un journaliste dans la salle lui demande s’il compte passer à cinq derrière pour renforcer son arrière-garde, Marsch répond avec humour : « Passer à sept derrière est aussi une possibilité ! » comme un aveu que rien ne sera jamais suffisant pour s’assurer qu’une tactique marcherait à coup sûr.

Du côté de Kicker, on fait un point sur l’historique des affrontements entre les deux équipes : « Les champions de France sont les adversaires de Leipzig pour la quatrième fois, et une victoire du RB est compensée par deux succès du PSG. Pour la première fois, cependant, les deux équipes se rencontreront devant des spectateurs dans le Parc des Princes ». Donnée qui effectivement, a toute son importance, surtout lorsque l’on connaît la ferveur du Parc en Coupe d’Europe.

Enfin Kicker achève ses commentaires sur la rencontre sur une note rassurante pour Leipzig : « Neymar sera absent à cause d’une blessure à l’aine ». De bonne augure pour eux, mais inquiétant pour le Brésilien qui « ne se met pas vraiment en marche cette saison ».

Christopher Nkunku, qui sera opposé à son ancien club, aura à cœur d’opposer une certaine forme de résistance, voire même jouer un mauvais tour au Paris Saint-Germain. Il s’agit certainement là du dernier espoir des Bulls.

Encore plus de football

Voir plus