Le LOSC s'arrache et repart dans le Nord avec les trois points

Hier après-midi à Rennes, les Lillois ont montré du caractère pour s'imposer en Bretagne sur la plus petite des marges. Une troisième victoire d'affilée qui permet au LOSC de rester co-leader du championnat français.

Illustration : "Le LOSC s'arrache et repart dans le Nord avec les trois points"

Conscients de leur niveau depuis le début de l'année 2021, les Lillois voulaient frapper un grand coup chez un concurrent direct, le Stade Rennais, qui restait une très bonne série. En effet, le club de l'Ille-et-Vilaine restait sur une série de sept matchs sans défaites et voulait profiter du match d'hier soir pour confirmer son retour dans les premières places du championnat.

Jonathan David montre les crocs

Mais, c'est les Lillois qui commence la rencontre pied-au-plancher, en plaçant leur bloc équipe assez haut et compact, ne permettant pas aux Rennais d'avoir une bonne assise à la relance. Le pressing enclanché par les offensifs dogues fait aussi mal tout de suite. À la 15ème minute, Jonathan David est bien décalé à droite par Luiz Araujo, mais le canadien bute sur Romain Salin, qui repousse le ballon en corner. Yusuf Yazici le frappe au second poteau, Salin est surpris et dévie le ballon sur l'ancien de la Gantoise, qui plein de malice, remporte son second duel et ouvre la marque pour le LOSC (0-1, 16ème). Lille reste dans son match, et continue d'asphyxier le bloc rouge et noir.

Dix minutes plus tard, Jonathan David, encore lui, est servi en profondeur par André et se présente devant le gardien rennais qui le stoppe irrégulièrement. L'arbitre de la rencontre, Eric Wattellier siffle penalty avant d'être rattrapé par son arbitre de touche pour un hors-jeu plus que discutable. En effet, il a fallu quelques minutes à la VAR pour valider la décision de l'arbitre de touche. Une décision pas forcément au goût des Lillois, qui ne contestent pas plus que cela. La formation de Julien Stéphan va commencer à se réveiller petit-à-petit en récupérant le ballon, mais sans danger pour les Lillois qui vont rester dans un bloc médian bien solide, empêchant les Rennais de s'approcher des cages de Mike Maignan.

Rennes inefficace

La seconde période est considérablement dominée par le Stade Rennais, qui change son animation offensive, notamment Jérémy Doku qui délaisse son côté droit pour revenir dans l'axe, ce qui gêne le bloc lillois et le fait reculer. Mais aucun frisson pour Mike Maignan, car la défense nordiste a encore montré aucun signe de faiblesse. Seul Renato Sanches, en fin de match, permet à Rennes d'y croire, mais le coup-franc de Grenier aux vingt-mètres passe au-dessus. Le score ne bouge plus et Jonathan David enchaîne une seconde réalisation en deux matchs, qui permet à son équipe de continuer de rêver. 0-1. 45 points pour les Dogues, en tête, à égalité avec le PSG.

Encore plus de football

Voir plus