Liga : Real, Atlético, Barcelone, Séville ; Qui sera champion cette année ?

Après huit journées d'une Liga très rythmée et surtout très serrée, aucune équipe ne semble se montrer réellement dominatrice. Alors donc que le championnat n'a jamais été aussi ouvert, petit tour d'horizon des différents favoris.

Illustration : "Liga : Real, Atlético, Barcelone, Séville ; Qui sera champion cette année ?"

Atlético Madrid

Co-leader de Liga avec seulement 17 points en 24 rencontres, les Colchoneros réalisent un début de saison correct et digne d'un champion en titre, malgré le coup d'arrêt subi à Alaves il y a dix jours. Avec des recrues pas encore (ré)intégrées comme Antoine Griezmann et Rodrigo De Paul, mais un Luis Suarez toujours aussi létal sur le front de l'attaque, l'Atlético a des arguments à faire valoir cette saison. D'autant plus que le système et la philosophie de Diego Simeone, s'ils ne sont pas flamboyants, sont tout de même efficaces, et permettent à l'Atlético de conserver sa désormais légendaire solidité défensive.

Real Madrid

Doublement giflé avant la trêve, d'abord à domicile par le modeste Sheriff Tiraspol en Ligue des Champions (1-2), puis sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone, sur le même score, le Real Madrid aborde la trêve internationale dans une situation de doute. Peu réaliste offensivement hormis le serial buteur français Karim Benzema, les Madrilènes se montrent également très peu rassurant défensivement, après avoir perdu le même été Raphael Varane et Sergio Ramos. L'éclosion de Vinicius Junior, plus tueur devant le but pour assister Benzema, est un motif d'espoir pour des Merengue qui ne veulent pas laisser le titre vacant encore une année supplémentaire.

FC Barcelone

Alors oui, aujourd'hui, le FC Barcelone est au fond du trou. Neuvième de Liga, privé de Messi, giflé deux fois dès l'ouverture de la Ligue des Champions, les coéquipiers de Sergio Busquets traversent une crise comme le Barca n'en a pas vécu depuis des décennies. Pourtant, on ne peut jamais enterrer un club aussi historique après huit journées, surtout quand son effectif est aussi pétri de talents. Frenkie de Jong, Memphis Depay, Sergio Aguero, Pedri... tant de noms clinquant au sein d'un effectif en crise, pour qui le championnat n'est quand même pas encore terminé.

FC Séville

C'est la surprise qui a fait son apparition l'année dernière. Auparavant considérés comme de simples troubles-fête capable d'embêter les gros sur un match, les coéquipiers de Jules Koundé se sont battus pour le titre jusqu'aux toutes dernières journées la saison passée. Encore renforcés par l'arrivée d'Erik Lamela, les Sévillans sont désormais un prétendant sérieux pour le sacre national dès le début de la saison. Sous la houlette d'un Julen Lopetegui toujours inspiré, Séville cherchera désormais en plus du championnat à être performant sur la plus grande scène européenne, eux qui n'ont plus vu les quarts de finale de Ligue des Champions depuis 2016 et une défaite contre le Bayern Munich.

Encore plus de football

Voir plus