Ligue 1 : Le RC Lens dominateur face à un FC Metz dangereux ! (4-1)

Grâce à un doublé de Wesley Saïd notamment, les Lensois s’imposent face au FC Metz et conservent la deuxième place au classement. Le score est cependant flatteur puisque Metz s’est montré inquiétant durant de longues minutes et a même cru égaliser.

Illustration : "Ligue 1 : Le RC Lens dominateur face à un FC Metz dangereux ! (4-1)"

Dès les premiers instants, la pression est Lensoise et les premières occasions le sont également. Oukidja sort face à Kalimuendo à la 5e minute, permettant au joueur prêté par le Paris Saint-Germain de tenter un lob, arrêté par la défense devant le but. L’ouverture du score intervient rapidement après une longue phase de domination pour Lens. Kalimuendo parvient à subtiliser le ballon à Udol dans la surface avant de le transmettre à Wesley Saïd. Pour sa première titularisation, Saïd inscrit son deuxième but de la saison après celui inscrit face à Marseille. 1-0 pour le Racing. Sur un corner proche de la 20e minute de jeu, Thomas Delaine parvient à trouver la première occasion de frappe pour les Messins, mais elle est arrêtée par Leca. Le rebond hérite à Bronn de la tête mais là encore, Leca réussit à protéger son but et calme les ardeurs adverses.

À la demi-heure de jeu, sur un coup franc messin frappé de la gauche, Jean-Louis Leca sort avec beaucoup d’engagement jusqu’à se retrouver à terre. Nicolas de Préville en profite pour marquer depuis l’extérieur de la surface d’une belle volée et remettre les deux équipes à égalité. Moment de flottement à Bollaert puisque le public semblait certain que le but allait être annulé pour une faute sur Leca, mais le portier a bien heurté son propre coéquipier dans les airs. Pas longtemps inquiétés, les Lensois reprennent l’avantage grâce à un but à bout portant inscrit par Wesley Saïd moins de deux minutes après l’égalisation. Le centre est signé Clauss pour offrir le doublé à l’attaquant. Lens, dominateur mais inquiété le temps d’un instant, mène à la pause.

Lens enfonce le clou malgré des sueurs froides

Dix minutes après le retour des vestiaires, Nicolas De Préville n’est pas loin de jouer à nouveau un mauvais tour aux Lensois. Il trouve le poteau sur sa tentative et envoie un message de révolte à ses adversaires. Nettement plus en forme en seconde période, les joueurs du FC Metz parviennent à marquer sur corner à l’heure de jeu par l’intermédiaire de Sarr. Le numéro 15 des Grenats trouve la place de reprendre de volée dans la surface, mais le but est refusé pour une main avant la frappe. Malheureux scénario pour les hommes d’Antonetti qui montrent un bien meilleur visage depuis plus de 20 minutes.

À 15 minutes du terme, Sarr est proche de marquer enfin son but mais la défense lensoise continue à tenir malgré moins de maîtrise en termes de possession de balle pour les locaux. Grâce à Kalimunendo et Sotoca, les Lensois ressortent un peu plus dans les dernières minutes mais ils ne récupèrent pas leur sérénité pour autant. Malgré une fin de partie plus équilibrée, Ganago, rentré en jeu plus tôt, enterre les espoirs messins en marquant le troisième but des Sang et Or. Frankowski signe même le 4e but à la 90e minute et crucifie les Messins. Ces trois points obtenus au terme de cette victoire importante sont synonymes de 2e place conservée par le Racing Club de Lens qui n’aura pas été sans crainte cet après-midi. Malgré une belle partie, les Messins ne décollent pas de la zone rouge.

Encore plus de football

Voir plus