Ligue 1 : Metz sort de la zone rouge en dominant Reims ! (0-1)

Un but de Niane aura suffi pour Metz. Les Grenats peuvent célébrer cette victoire en ce dimanche après-midi tant elle est importante sur le plan comptable. Désormais hors de la zone rouge, ils ont su se montrer plus entreprenants que leurs adversaires en seconde période.

Illustration : "Ligue 1 : Metz sort de la zone rouge en dominant Reims ! (0-1)"
© Site officiel FC Metz

Dans les premières minutes de la partie, les hôtes rémois se montrent présents face à leurs adversaires messins. Les situations chaudes se multiplient dans la surface, mais Marc-Aurèle Caillard et sa défense veillent au grain pour éviter le ballon de passer la ligne après si peu de temps. Après 20 minutes, Traoré est le premier à tenter la frappe en dehors de la surface pour le FC Metz, mais sa tentative semble trop lointaine et passe au-dessus de la cage de Rajkovic. Peu après la demi-heure de jeu, c’est Kebbal qui ajuste sa frappe en première intention vers le but de Caillard, obligeant le gardien messin à s’employer, surpris par le rebond du ballon.

Sur l’action suivante, les Messins mènent un contre conclu rapidement par N’Guette après un bon crochet, mais sa frappe est arrêtée des deux mains par Rajkovic sur sa ligne. À la mi-temps, le score reste nul et vierge, mais la domination rémoise observée en début de partie s’est rapidement estompée pour laisser place aux meilleures occasions du match en faveur des joueurs messins. Les espaces semblent s’ouvrir pour le FC Metz, mais le verrou reste fermé de part et d’autre à la pause.

Des Messins appliqués

Les intentions messines semblent être au moins aussi tranchantes qu’avant la pause à Reims. À l’heure de jeu, Thomas Delaine parvient à créer un décalage sur son côté droit par son mouvement efficace, et centre pour Ibrahima Niane dans l’axe au second poteau. L’attaquant du FC Metz parvient à redresser la balle de la tête, et tromper Rajkovic pour la première fois de l’après-midi, permettant à son équipe de mener au score après 62 minutes.

La domination messine dure et se prolonge sur l’ensemble de la seconde période face à des Rémois en difficulté sur le plan tactique. Niane obtient une occasion franche à dix minutes de la fin du match, mais sa frappe est considérée non-cadrée par l’arbitre, alors que le joueur était sûr d’avoir gagné le corner. Sur l’action suivant, le Stade de Reims se montre enfin dangereux dans la surface messine, et Caillard est dans l’obligation de sortir les grands moyens pour ne pas subir la pression des Rémois, meilleurs dans les airs sur cette phase de jeu. Dans une fin de match au rythme enlevée, Rajkovic, le gardien rémois, décide de sortir de sa cage pour jouer comme onzième joueur de champ, quitte à prendre tous les risques en fin de rencontre.

Malgré cette prise de risque, Reims s’incline à domicile face à des Messins particulièrement entreprenants et tombent à la 14e place de Ligue 1. En attendant les autres rencontres, Metz sort de la zone rouge en se plaçant 15e.

Encore plus de football

Voir plus