Ligue 1 : Monaco remonte Lille dans la douleur (2-2) !

Fantômatique dans l'entame de la rencontre, Monaco a su se remettre à l'endroit pour arracher un point à domicile face au LOSC de Jocelyn Gourvennec (2-2).

Illustration : "Ligue 1 : Monaco remonte Lille dans la douleur (2-2) !"

Lille pourra une nouvelle fois s'en vouloir. En effet, les Dogues se déplaçait sur le Rocher dans la quête d'un premier succès depuis le 24 octobre, et tout avait bien débuté. Après seulement cinq minutes, Pavlovic écrase sa semelle sur Xeka dans la surface, et Jonathan David transforme un penalty logique (0-1, 5ème). Groggys, les monégasques vont sombrer quelques minutes plus tard, quand Jonathan David va venir s'offrir un doublé, au milieu de la défense dépassée de l'ASM et seul avec du monde autour, après avoir effacé Disasi et Aguilar avant de battre Nubel (0-2, 9ème).

Mais Monaco n'a pas rendu les armes, et Volland va inquiéter la défense plus d'une fois. Mais l'attaquant allemand a connu des jours meilleurs, et dans son duel face à Tiago Djalo, Volland est pris offensivement. C'est donc Krépin Diatta qui a offert une bribe d'espoir d'une belle frappe du pied gauche, ramenant à un but un Monaco qui rêve mieux (1-2, 41ème). Dans le deuxième acte, les entrées de Gelson Martins et Wissam Ben Yedder vont permettre à l'ASM de commencer à jouer ensemble, et cela va se sentir dans le jeu. Le Portugais se manifeste vite, mais va buter sur Ivo Grbic dès début de la deuxième mi-temps. Et alors qu'ils revenient dans le match, les monégasques vont sentir l'odeur de l'essence quand Pavlovic va écoper d'un deuxième avertissement logique, synonyme d'expulsion. Pas assez pour démoraliser Wissam Ben Yedder qui, sur une superbe remise de Volland, va venir crucifier Grbic à bout portant (2-2, 83ème). Un nul miraculeux pour les hommes de Niko Kovac, avec qui la fracture semble inévitable, des rumeurs remontant du propre discours de proches du club. Car à l'AS Monaco, plus qu'un fond de jeu ou une équipe, il semblerait que ce soit toute une civilisation à reconstruire...

Encore plus de football

Voir plus