Ligue 1 : Pourquoi faut-il absolument ouvrir le score face au Stade Rennais ?

Ce week-end, le Stade Rennais a concédé sa deuxième défaite en trois rencontres. Sortant d’une série de 13 matchs consécutifs durant lesquels il était impossible de gagner face à l’équipe de Bruno Génésio, le groupe semble légèrement moins solide qu’il n’a été. Si en coupe d’Europe, les Bretons semblent imperméables, en Ligue 1, ils ne doivent surtout pas encaisser les premiers.

Illustration : "Ligue 1 : Pourquoi faut-il absolument ouvrir le score face au Stade Rennais ?"

Les deux défaites subies face à Lille, puis face à Nice ce week-end, ont pour point commun d’avoir été toutes deux subies sur le score de 2-1. Deux défaites amères, logiques au regard des manquements de l’équipe, mais frustrantes dans la mesure où elles ne sont pas la conséquence de matchs totalement ratés dans l’approche. Autre point commun entre ces deux défaites, le scénario. En effet, lors de ces deux matchs perdus, Lille et Nice ont ouvert le score, et Rennes a dû courir après tout au long de la partie. Une situation dans laquelle les joueurs ne sont pas particulièrement à l’aise.

Cinq défaites à signaler

En championnat, courir après le score ne réussit pas aux Rennais. Depuis le début de cette saison pourtant extrêmement bien négociée, lorsque le SRFC a encaissé le premier, les défaites n’ont pas tardé à suivre. Les contreperformances sont à signaler contre Angers (0-2), Reims (0-2), Marseille (0-2), Lille (1-2), et enfin, Nice (1-2). Tous ces matchs n’ont pas vu le jeu si léché des Rennais se développé, visiblement perturbés par le fait de ne pas contrôler leurs rencontres.

Pour autant, le fait de conclure que le Stade Rennais ne sait pas réagir serait une erreur. Face à Lille, l’égalisation ne semblait pas loin, et les entrées en jeu des joueurs mis au repos a tout changé dans le scénario de la rencontre. Plus probants encore, les résultats du club en Ligue Europa Conférence laissent peu de place au doute. Sur les cinq matchs jusqu’alors disputés lors de la phase de groupes, deux fois, le Stade Rennais a été mené. D’abord face à Tottenham au Roazhon Park, puis une seconde fois sur la pelouse du Vitesse Arnhem. Le premier match s’est conclu par un match nul, 2-2, au cours duquel les Rennais étaient plus proches de la victoire en fin de rencontre, tandis que le deuxième s’est soldé par une victoire rennaise, sur le score de 2-1.

La motivation inhérente à la coupe d’Europe est unique, mais la gestion du score est une problématique à régler pour Rennes, afin de ne plus se voir déstabilisé à l’avenir.

Encore plus de football

Voir plus