Ligue des Nations : Donnarumma n’est plus le bienvenu à Milan !

Ce soir, la Squadra Azzura reçoit l’Espagne pour ce qui sera la première des deux demi-finales de la Ligue des Nations. Devant leur public, les champions d’Europe seront certainement adulés, encouragés pour se hisser jusqu’en finale. Cependant, cet engouement n’est pas unanime et Gianluigi Donnarumma est la cible du public milanais.

Illustration : "Ligue des Nations : Donnarumma n’est plus le bienvenu à Milan !"

San Siro s’apprête à accueillir ses héros. Alors que le stade sait se montrer bruyant et hostile envers l’adversaire, en témoigne la réception de l’Atlético de Madrid en Ligue des Champions, il saura aussi se montrer hostile envers l’un de leurs anciens protégés. Débarqué à Paris après avoir conquis le titre de champion d’Europe et de meilleur joueur de la compétition, Gianluigi Donnarumma ne devra pas s’attendre à un triomphe. Accueilli dans la ville et aux abords du stade par des banderoles injurieuses, le portier italien risque de vivre une soirée compliquée dans ses cages.

Des supporters du Milan trahis

Donnarumma a très vite enfilé les gants dans les buts du l’AC Milan dans sa carrière. À 20 ans à peine, il faisait ses débuts en tant que titulaire, et crevait déjà l’écran par son niveau remarquable et son incroyable précocité à un poste où l’expérience est légion. Prenant peu à peu la place du légendaire Gianluigi Buffon dans les cages de la Squadra Azzura, il s’est imposé comme une référence à son poste en Europe.

Le fait qu’il ait décidé de plier bagage précisément à cet instant alors que le club milanais lui avait beaucoup donné, les supporters ne sont désormais plus tendres avec lui. « Homme de m…. » peut-on lire sur la plupart des banderoles accrochées dans la ville.

Doit-il s’attendre à être sifflé par son propre public dans un contexte aussi important qu’une demi-finale ?

Encore plus de football

Voir plus