Manchester City : Le cas Bernardo Silva

Avant son entrée en lice en Ligue des Champions, état des lieux du milieu portugais au sein de l'effectif des Skyblues, dont l'influence n'est plus la même qu'il y a quelque temps.

Illustration : "Manchester City : Le cas Bernardo Silva"

Manchester City compte peut-être l'un des plus beaux effectifs du monde. Indiscutable dans le 11 il y a quelques années, Bernardo Silva sort d'une saison difficile et n'est aujourd'hui plus un des tout premiers choix sur la feuille de match. Le milieu portugais, encensé par Pep Guardiola pour son implication il y a quelques années, se cantonne désormais à un rôle de remplacant occasionnel dans l'effectif Cityzen.

L'éclosion de Mahrez

Car s'il y a bien un secteur ou la concurrence fait rage à City, c'est bien en attaque. Et si la saison 2018/2019 fut celle du Portugais, la suivante a révélé Riyad Mahrez, lui qui avait eu tant de mal à s'acclimater au jeu de Manchester City à ses débuts. Plus incisif et tueur devant le but, l'international algérien s'est peu à peu imposé comme le titulaire sur l'aile droite de Manchester City, repoussant Bernardo Silva dans la hiérarchie et l'obligeant a se promener de poste à poste. Tantôt milieu relayeur, tantôt avant-centre, le Portugais a ensuite subi la révélation au plus haut niveau de Phil Foden et les choix tactiques de Guardiola par rapport a son jeu offensif si particulier.

Une saison à vide avant la relance ?

Verdict : Trimballé à tous les postes de l'attaque et du milieu de terrain, Bernardo n'a pas retrouvé ses marques, celles qui l'avaient fait intégrer le top 10 du Ballon d'Or en 2019, et achève la saison 2020/2021 avec cinq petits buts et neuf passes décisives en 45 rencontres, trop peu pour un joueur de son calibre. D'un tempérament discret, l'ancien monégasque n'est pas joueur à faire des vagues, et son enchainement de rencontres sur le banc ne l'a pas froissé. Il a continué de travailler dans l'ombre, et a refusé des prêts à l'Atlético et à Monaco cet été pour regagner une place de titulaire à Manchester.

Le voilà récompensé désormais, puisq'il vient d'enchainer trois titularisations convaincantes dans le groupe de Pep Guardiola, la dernière en date contre Leicester (1-0) ou il a libéré City en inscrivant le seul but du match. Ce mercredi, il fera son retour en Ligue des Champions face à Leipzig, l'occasion pour lui de mettre définitivement derrière lui sa saison ratée pour redevenir ce qu'il était : l'un des tout meilleurs au monde.

Encore plus de football

Voir plus