Mercato : Une pépite angevine finalement en partance pour Rennes ?

Le mercato angevin pourrait bien être parmi les plus agités de Ligue 1 cet hiver. Les joueurs de talent composant l’effectif attirent les convoitises, et semblent être particulièrement accessibles pour les clubs aux moyens conséquents. Parmi les joueurs annoncés potentiellement sur le départ, l’un d’entre eux peut-il atterrir chez le voisin rennais ?

Illustration : "Mercato : Une pépite angevine finalement en partance pour Rennes ?"

L’Angers SCO renforcera-t-il un concurrent direct ? Si beaucoup de clubs étrangers, et notamment anglais, s’intéressent à tous les joueurs en instance de départ du côté de la vallée de la Loire, l’issue de certains dossiers reste encore incertaine. Angelo Fulgini est cité avec insistance en partance pour le championnat de football britannique, mais il n’est pas le plus apprécié. En effet, le très jeune Mohamed Ali Cho, 17 ans, voit déjà certains cadors comme Arsenal ou l’Atlético de Madrid taper à la porte. Et s’il ne mettait les voiles que très proche de son club actuel ?

Le Stade Rennais à l’affût

Le président du club angevin, Saïd Chabane, le déclarait très récemment dans une interview, Mohamed Ali Cho ne sera pas gratuit. Dans un premier temps, la somme évoquée par l’homme d’affaire s’élève à « 40 ou 50 millions d’euros » selon ses dires. Une somme inatteignable pour de très nombreuses écuries, refroidissant même les ardeurs d’Arsenal aux dernières nouvelles. Les Gunners se seraient retiré du dossier, jugeant l’opération peu rentable au regard de l’investissement de départ à concéder.

Alors après avoir réussi à rapatrier Baptiste Santamaria et Flavien Tait notamment, passés par le SCO avant de briller désormais, le Stade Rennais resterait attentif à la situation du jeune attaquant. À ce stade, aucune négociation, ni offre officielle n’a été soumise, étant donné le montant faramineux de la transaction espérée. En revanche, faute d’acheteur, si l’Angers SCO venait à revoir ses exigences à la baisse, les Rouge et Noir se réserveraient le droit de poser une réflexion sur le sujet.

Si l’on est encore loin d’une signature de Mohamed Ali Cho du côté de Rennes, l’opportunité d’un temps de jeu plus important qu’en Premier League pourrait être un argument de poids si aucun cador ne s’aligne sur le prix espéré par les dirigeants angevins.

Encore plus de football

Voir plus