OM - PSG : que risque les 21 personnes interpellés lors du Classico ?

Après des incidents intervenus lors du Classico OM-PSG, 21 personnes ont été interpellées à la suite de jets de projectiles, détention de fumigènes et violence envers des personnes de l’autorité publique.

Illustration : "OM - PSG : que risque les 21 personnes interpellés lors du Classico ?"

Hier, le journal La Provence a indiqué que des peines d’amendes ainsi que de la prison avec sursis d’une durée de 5 mois était encourus les 21 individus interpellés. L’interdiction de se rendre au stade pendant un an fait également partie des sanctions encourues. Pour ces personnes, une obligation de se rendre au commissariat lors des matchs sera mise en place.

Selon le quotidien régional, un individu faisant partie des personnes interpellées risque lui une sanction différente des premiers. En effet, cette personne a été présentée hier après-midi devant le tribunal correctionnel de Marseille, et risque jusqu’à 6 mois de prison ferme ainsi que l’interdiction de se rendre au stade pendant un an.

Ces débordements des supporters marseillais risquent de coûter à l’OM. Le club phocéen s’était vu infligé un point de pénalité avec sursis par la commission de discipline de la LFP après des débordements face à Angers. Les supporters marseillais qui ont depuis le début de l’année multiplié les débordements risquent de fortement pénaliser leur club. Si la LFP décide d’appliquer les sanctions qu’elle a mise en place, l’OM pourrait donc bien écoper d’un point en moins.

Quoi qu’il en soit des sanctions supplémentaires risquent de tomber pour l’OM avec potentiellement une rencontre à huis clos. Si la justice vient à appliquer les sanctions envers les 21 personnes interpellées, cela pourrait servir de mise en garde aux autres supporters. Avec une interdiction de stade pour ces 21 individus, cette sanction pourrait peut-être permettre de calmer les supporters marseillais.

Encore plus de football

Voir plus