OM - Villas-Boas acte son départ en fin de saison

Présent en conférence de presse ce vendredi après-midi, André Villas-Boas s’est confié au micro des journalistes, et plus précisément sur son éventuel départ.

Illustration : "OM - Villas-Boas acte son départ en fin de saison"

La saison n’est pas fameuse du côté de Marseille. Les résultats sont médiocres et le coeur ne semble plus y être. Le stratège portugais semble impuissant face à la situation au club et au sein même du vestiaire. Et cet après-midi, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match, AVB a évoqué son possible départ :« Avec la position où on est, c’est normal. Ça va contre ce qui a été dit par la direction, mais je pense que ça va être la fin, oui. Je ne pense pas rester. Est-ce que ce sera terminé en juin ? Je pense oui. On pense tous que ça va se passer comme ça. Il ne se passe plus rien avec mes agents. On est à 15 points du haut de tableau, loin de nos objectifs de début de saison. L’année prochaine sera l’année zéro pour le club, ça va être un nettoyage total. Il faudra recréer de bonnes bases pour la suite. »

Du côté de l’entraîneur portugais, à quelques jours de la fin du mercato hivernal, une prolongation semble compliqué à envisager. Villas-Boas partira cet été, a moins d'une série de victoire, et en a parfaitement conscience.

« Je n’ai jamais reçu d’offre de prolongation, on est le 29 janvier, je pense que c’est mort. Mais ce n’est pas le débat. Le débat, c’est de corriger la série de l’équipe, de se sortir de là. La priorité ce n’est pas moi, c’est le club, et de donner quelque chose aux supporters, qui sont en train de se tuer. », continuait tel, en évoquant la colère noire des supporters, n’en pouvant plus de voir leur jouer ne pas mouiller le maillot.

À moins de 6 mois de la fin de la saison, Villas Boas vit probablement ses derniers instants sur le banc marseillais. Et si l’année de son arrivée, il redonnait à Marseille la possibilité de briller en Ligue des Champions, après 8 saisons d’absences, les prestations montrées furent médiocres et semblent avoir coincé les Marseillais dans une mauvaise passe, qui ne cesse de durer.

Ce samedi soir, Marseille reçoit Rennes, et devra coûter que coûte tout faire pour l'emporter.

Encore plus de football

Voir plus