PSG : Sergio Ramos pourrait faire une croix sur sa saison !

Arrivé libre en provenance du Real Madrid cet été, l’ex-capitaine merengue a fait partie de ce fameux mercato de rêve du côté du Paris Saint-Germain. Accompagné de Lionel Messi, Gianluigi Donnarumma, Achraf Hakimi ou encore Georginio Wijnaldum, les promesses étaient immenses. Seulement voilà, depuis son arrivée dans la capitale française, l’Espagnol n’a toujours pas joué, étant blessé depuis avant même son arrivée. Cette situation pourrait bien s’éterniser.

Illustration : "PSG : Sergio Ramos pourrait faire une croix sur sa saison !"

Bientôt un trimestre que le légendaire défenseur du Real et de la Roja, Sergio Ramos est parisien. Réunir les deux capitaines des deux clubs les plus emblématiques d’Espagne, si ce n’est du monde, était un rêve pour le PSG qui en a fait une réalité. Néanmoins lorsque l’une des deux icônes recrutées devient un handicap qui ne foule jamais les pelouses de France, le rêve perd quelque peu de sa grandeur. En l’occurrence, de l’autre côté des Pyrénées, les journalistes espagnols s’inquiètent de cette situation et font le bilan sur sa blessure. Les explications qui en ressortent ne sont pas rassurantes du tout pour le PSG.

Le risque est très élevé

Depuis le mois de mai dernier, Sergio Ramos est sur la touche à cause d’une élongation au mollet. Une blessure musculaire dont il a l’habitude mais dont le temps de guérison s’allonge avec l’âge. Anton Meana, journaliste pour la Cadena SER explique : « c'est la partie du corps qui lui pose problème en ce moment et les sources médicales consultées par ce programme disent que le risque de rechute s’il revient au jeu maintenant est très élevé. C'est pourquoi le PSG ne fixe pas de date sur la partie médicale ».

Le journaliste ibérique a ensuite étayé son propos en sous-entendant que le Real savait que son joueur était surmené l’an dernier : « S’il venait à prendre des risques, la saison pourrait être compromise. Il ne faut pas qu’il prenne de décisions hâtives. Il a beaucoup forcé l'an dernier. Il a poussé sa jambe à l'extrême et cela l'a touché en janvier, en mars pour jouer contre l'Atalanta et en mai contre Chelsea en demi-finale de la Ligue des champions. »

Une situation dommageable pour Paris qui récupère un joueur au bout de ses capacités à court terme. À 35 ans, la récupération n’est pas la même qu’en début de carrière, d’autant que Ramos en a toujours eu l’habitude : « Ramos n'a pas du tout changé. Il ne veut pas jouer tant qu'il n'est pas à 100%. Son rythme d'entraînement est le même. »

En clair, Sergio Ramos serait disponible, en témoigne son retour progressif de semaine en semaine. Néanmoins, un retour trop rapide pourrait avoir des risques de rechute allant jusqu’à un an complet d’immobilisation. Un facteur non-négligeable pour les équipes médicales parisiennes qui préfèrent attendre le moment venu pour qu’il soit sur pied dans les moments clés de la saison.

Une situation qui, quelle qu’en soit l’issue, n’était désirée par personne au départ.

Encore plus de football

Voir plus