Stade Rennais : Benjamin Bourigeaud, puissance 200 face à Lens ?

La belle histoire du week-end pourrait avoir lieu ce samedi au stade Bollaert de Lens. Avec le Stade Rennais, Benjamin Bourigeaud compte désormais 199 matchs officiels et pourrait honorer sa 200e cape sur la pelouse de son club formateur, le RC Lens. Né à Calais, le jouer s’est inscrit dans une belle lignée rennaise, pour encore combien de temps ?

Illustration : "Stade Rennais : Benjamin Bourigeaud, puissance 200 face à Lens ?"
© Site officiel Stade Rennais

Il est l’une des pièces maîtresses du système de Bruno Génésio en cette première partie de saison. Alors que Gaëtan Laborde, Kamaldeen Sulemana ou Lovro Majer prennent la lumière avec raison, étant donné leur rendement, Benjamin Bourigeaud fait également figure de leader dans cet effectif. Explosif, rapide, capable de se montrer décisif lorsque l’équipe est en difficulté, il a notamment marqué le seul but du Stade Rennais lors de la défaite des siens face à Lille, mettant fin à la série de 13 matchs d’invincibilité. Avec le bilan qui est le sien à ce stade, son club pourra-t-il le retenir encore durant des années ?

Des statistiques époustouflantes

Absent pour affronter Nancy lors de la défaite de son équipe en Coupe de France, Benjamin Bourigeaud pourrait également être forfait face à Lens ce week-end. La fête serait quelque peu ternie pour celui alignant des statistiques forçant le respect après 199 matchs sous le maillot Rouge et Noir. Avec le Stade Rennais, le joueur a inscrit 32 buts, dont quatre coups francs directs, provoqué sept pénaltys, pour 31 cartons jaunes reçus, et aucun carton rouge. Réputé comme étant un joueur actif sur le terrain, et rageur vis-à-vis de l’intensité, son bilan laisse peu de place au doute, lui qui compte 90 victoires, 45 matchs nuls, et 64 défaites avec le SRFC.

Sous contrat avec le club rennais jusqu’en juin 2023, Bourigeaud aura complété sa 6e année avec le maillot Rouge et Noir sur les épaules et avec l’expérience, le joueur aura pris une ampleur non-négligeable au sein de son vestiaire. Sa prolongation est-elle seulement envisageable, ou bien le club est-il voué à lui proposer un avenir comparable à celui de Benjamin André, parti à Lille après des années de fidélité ?

Encore plus de football

Voir plus