Suivez-nous!

Football

ASSE : Romeyer met les choses au clair sur le dossier Mostafa Mohamed

En recherche d’un attaquant cet hiver, l’ASSE a jeté son dévolu sur Mostafa Mohamed, attaquant du FC Zamalek en Égypte.

Après l’échec dans le dossier Islam Slimani, le club stéphanois est revenu à la charge sur le dossier de l’attaquant égyptien. Jean-Luc Buisine, responsable de la cellule de recrutement de l’ASSE, se serait rendu en Égypte pour rencontrer le clan de Mostafa Mohamed et ainsi pouvoir discuter des modalités autour du potentiel transfert de celui-ci.

Selon le média 10sport, le club français aurait proposé une offre qui aurait de suite été refusée par les dirigeants du club égyptien, ne souhaitant pas se séparer de leur joueur pour une somme inférieur à 5M de dollars.

UNE FIN PROCHE DANS LE FEUILLETON ASSE-MOHAMED

Le président stéphanois s’est livré dans une longue interview pour la chaîne égyptienne Al-Nahar, dans le but de faire le point sur le dossier Mostafa Mohamed, qui ne cesse de faire couler de l’encre.

Et il semblerait bien que le dirigeant français ait mis la pression sur le club égyptien : « Nous avons donc confirmé depuis par écrit un paiement de 5M$, paiement en deux échéances, sur un an. 3M$ à la délivrance du certificat et 2M$ en février 2022. Plus des bonus. », confiait t-il à la chaîne égyptienne.

Pour Romeyer, si Mostafa Mohamed doit rejoindre l’hexagone, son transfert devra se faire sous les conditions de l’homme d’affaire français qui ne semble plus avoir de temps à perdre. « Nous avons fait cette dernière offre pour que sous-24 H ou 48H il soit chez nous, sinon on passe à autre chose. Le mercato avance et ça fait plus de 15 jours que nous discutons. Le montant que nous avons proposé avec les bonus est un montant exceptionnel. On fait un très très gros effort ».

Les dés sont désormais entre les mains du FC Zamalek, qui de suite après les déclarations du président de l’AS Saint-Étienne, avait réagi : « (…) Le conseil d’administration de Zamalek ne se tordra pas le bras en vendant Mustafa Mohamed. ».

Une chose est sûre, d’un côté comme de l’autre les prises de décisions risquent de s’accélérer dans les jours à venir, aussi bien de manière positive pour les stéphanois, que de manière négative.

En difficulté depuis quelque temps, si le club n’arrive pas obtenir l’attaquant égyptien, il restera à la direction jusqu’au 1 février pour faire le choix de son nouveau buteur. Et il semblerait que Romeyer ait déjà deux autres noms en tête : « Si on ne le prend pas maintenant, on ne pourra pas le prendre plus tard. Nous sommes sur deux autres joueurs. Ce sera terminé. On sera désolé pour Mostafa (…). On est sur des joueurs français, anglais et allemands, pas sur d’autres Egyptiens », confiait le président du club à la chaine d’information égyptienne.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football