Suivez-nous!

Football

Carton plein pour le PSG !

Un 8e de finale aller qui résonnait comme une revanche dans le cœur du camp parisien. Un match aller pas comme les autres. Un message clair, sans bavure, envoyé à la concurrence.

Ce mardi soir, le PSG retrouvait le FC Barcelone au Camp Nou. Une rencontre pour l’histoire. Une rencontre qui promettait déjà beaucoup de spectacle, bien que les deux formations soient respectivement diminuées. Une rencontre européenne au sommet, soldée par une victoire parisienne.

Dès leur entrée en jeu, les champions de France en titre n’ont pas lésiné sur les efforts. Kylian Mbappé et Idrissa Gueye se montraient déjà menaçants. Et si la première véritable occasion du match était catalane, Navas empêchait Antoine Griezmann de percer ses filets. (14’) Solide, la défense parisienne repoussait les diverses tentatives barcelonaises, tout en donnant l’opportunité aux joueurs offensifs de se projeter vers l’avant. Pourtant voilà, peu avant la demie heure de jeu, Frankie De Jong obtenait un pénalty dans la surface de Keylor Navas. Sans trembler, Lionel Messi offrait l’avantage à ses coéquipiers. (27’)

Il n’aura fallut que quelques minutes aux parisiens pour réagir. Un ballon en retrait de Kurzawa vers Verratti, qui piquait vers l’international français, plus tard, et Kylian Mbappé répondait présent, recollant directement au score. (32’) Antoine Griezmann tentera pourtant de rétorquer, mais une nouvelle fois, les filets parisiens étaient bien gardés. À la mi-temps, les parisiens sont les plus dangereux dans les derniers mètres.

Au retour de la pause, Paris se montre une nouvelle fois supérieure. Un arrêt spectaculaire de Ter Stegen empêchera aux parisiens de prendre l’avantage. (50’) Un quart d’heure plus tard, Kylian Mbappé venait à nouveau crucifier les filets barcelonais. (65’) Quelques minutes, plus tard, Moïse Kean triplait la mise pour le PSG, sur un coup franc de Leandro Paredes au deuxième poteau. (70’) À la 85’, le natif de Bondy profitait de la course de Draxler et de son jolie décalage vers la gauche pour atomiser les barcelonais. (85’) Et si quelques minutes plus tôt Navas était proche de donner au Barça une chance de se relancer, c’était bien vite oublié. Au coup de sifflet final, les hommes de Koeman sont battu, et comme un symbole, Kylian Mbappé terminait la rencontre balle au pied. Un message fort était alors envoyé à l’Europe : le PSG est prêt.

UNE MASTERCLASS ET UNE ÉQUIPE SOUDÉE

Interrogé après la rencontre, Kylian Mbappé se confiait sur sa performance, au micro de RMC Sport : « C’est bien, j’ai donné le meilleur de moi-même pour un maillot qui me tient à cœur. Je vais peut-être encore rater des matches, mais jamais je vais me cacher… Ce qu’on a fait ce soir, c’est la continuité. Le nouveau coach a fait un vrai travail, mais il a poursuivi le travail de Thomas Tuchel. On est de mieux en mieux physiquement. On n’est pas encore au top à ce niveau, mais on va essayer de progresser. » Et si Kylian Mbappé peut-être fier de sa performance, et du travail accompli par Mauricio Pochettino, la performance globale des parisiens n’est pas non plus à ignorer.

Les hommes de l’argentin se sont montrés solides, autoritaires et organisés. Et si quelques erreurs auraient pu entacher le résultat, c’est un PSG mature qui s’est montré apte à gérer.

« On apprend avec nos erreurs, mais il faut rester humble. Il y a encore 90 minutes avec une grande bagarre. Avant, on a des objectifs à aller chercher, surtout en Ligue 1. Si on continue avec cette attitude, il y a de belles choses à aller chercher. », confiait Marquinhos. C’est avec humilité que le Paris Saint-Germain continuera de célébrer. Le 10 mars prochain, c’est à domicile que le vestiaire parisien devra se battre, et positionner en guerrier.

Pour l’heure, le message en Europe est clair : le PSG est prêt et n’a pas besoin de l’ensemble de ses stars pour dominer. Une rencontre pour l’histoire s’écrivait alors ce mardi soir. La suite ? Elle prendra racines dès le début du mois prochain. En attendant, le Paris Saint-Germain continuera de se concentrer sur la course à la tête du classement, sans abandonner.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football