Suivez-nous!

Football

Dele Alli, et Pogba au PSG, Leonardo répond

Le PSG courtise la Premier League et ça n’aura jamais été aussi vrai. En effet, Dele Alli et Paul Pogba sont sur le départ dans leurs clubs respectifs et le club de la capitale se porterait volontaire pour les accueillir. Lors de son entretien pour France Football, paru ce mardi, Leonardo s’est confié sur ces deux cas.

L’un semble écarté des projets de son coach, tandis que l’autre aurait déjà acté son départ, et pourtant, l’international anglais et le français seraient bel et bien dans le viseur du Paris Saint-Germain. Du moins, les spéculations autour des deux milieux de terrain ne cessent d’animer la presse sportive, aussi bien au sein de l’hexagone, qu’au-delà de ses frontières.

Interrogé par France Football sur la question, Leonardo a répondu :  « Paul Pogba et Dele Alli ? On verra les opportunités, surtout à travers des prêts. Ça va dépendre aussi de nos besoins parce que nous avons déjà̀ vingt-huit joueurs au sein de l’effectif. Mais nous sommes à l’écoute, forcément. C’est un travail excitant que de se réinventer en cette période de crise. En revanche, je reconnais que je suis moins bon sur les ventes. Mais, pour ma défense, personne n’achète. Ou beaucoup moins qu’avant ». Et si Leonardo n’a pas démenti le possible venu des deux joueurs de Premier League, il semblerait que cela soit une possibilité à la condition d’un prêt.

50M OU RIEN POUR DELE ALLI

La crise financière faisant rage, il est difficile pour les clubs, même le plus riche, d’acheter les joueurs, et surtout pour des sommes élevées.

Raison pour laquelle le dossier Dele Alli pourrait notamment prendre du retard. En effet, le Parisien révélait que la direction des Spurs n’envisageait pas de laisser partir le milieu de terrain en prêt, privilégiant le transfert sec, voire le prêt avec option d’achat obligatoire. Mais dans les deux options, Tottenham réclamerait 50 millions d’euros pour son joueur.

Un choix osé de la part du club où entraîne José Mourinho, qui rendrait plus difficile la venue du joueur sur le territoire français, comme l’exprimait plus haut le directeur sportif qui souhaiterait privilégier le prêt, à l’achat.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football