Suivez-nous!

Football

Gasset et Bordeaux étonnent, mais jusqu’où ?

Sans faire de bruit, le club marine et blanc avance et se classe actuellement à la 7ème place du classement, avec 32 points à 4 points de la première place européenne occupée par le Stade Rennais Vraie remontée ou simple feu de paille ? Décryptage.

On est loin de l’été dernier, où le club bordelais et plus particulièrement ses dirigeants étaient pointés du doigt par les supporters et les observateurs du club qui dénonçaient les agissements de la direction de Frédéric Longuepée et de KingStreet. Durant ce même été, la direction a fait le choix de Jean-Louis Gasset, ancien adjoint de Laurent Blanc chez les Girondins et au PSG notamment. L’homme de 67 ans, qui retrouve un banc après son expérience à Saint-Etienne, plutôt réussie, est entrain de reconstruire un effectif laissé en ruines la saison passée après le passage décevant de Paulo Sousa. Les cadres dont toujours là : Costil, Baysse, Koscielny, Basic, Otavio et Briand, tandis qu’un petit nouveau est venu rejoindre les bords de la Garonne pour relancer sa carrière. Hatem Ben Arfa, sorti d’une mauvaise expérience à Valladolid, est venu apporter sa technique et son leadership technique pour tenter de sauver Bordeaux d’une suite catastrophique.

Les problèmes extra-sportifs partiellement oubliés ?

Après un début de saison contrasté, où les choses se mettaient petit-à-petit en place, Jean-Louis Gasset et ses hommes ont commencé à glaner des résultats et des points importants pour s’emparer du maintien au plus vite. Une quatrième victoire de la saison obtenue le 20 novembre sur la pelouse de Rennes, a lancé les Girondins vers une suite plus prospère. Impulsé par un Hatem Ben-Arfa affuté, Bordeaux enchaîne avec un match nul 2-2 au Parc des Princes grâce notamment à une belle frappe de Yacine Adli, titi parisien. Après une rechute avec des défaites contre le LOSC, Saint-Etienne et Reims, le club girondin va se remettre sur pieds avec une série actuelle de 3 victoires de suite. Et la dernière victoire sans la présence d’Otavio, plaque tournante du milieu de terrain, parfaitement suppléé par Yacine Adli, replacé à ce poste de double-pivot.

Un collectif retrouvé ?

Malgré l’importance indéniable d’Hatem Ben Arfa, son absence de quelques matchs a été « bénéfique » pour les joueurs qui ont su faire sans lui, notamment contre Nice, la semaine dernière. Une victoire cinglante 3-0 sur la pelouse de l’Allianz Riviera avec notamment un Paul Baysse, très costaud. Son duo avec Koscielny semble très efficace depuis un certain temps. Hwang Ui-Jo, buteur quatre fois sur les cinq derniers matchs, a frappé fort ce dimanche contre Angers. Deux buts en trois minutes qui permettent aux Bordelais de gagner pour la troisième fois d’affilée aux Angevins, malgré le coup-franc délicieux d’Angelo Fulgini (2-1).

Simple bonne forme ou probable fin de série ?

Si Bordeaux semble dans une bonne période, les motifs d’espoir pour la suite restent entre les mains de Gasset, qui est certainement la meilleure chose qui a pu arriver aux Girondins depuis quelques temps. Une première partie de classement est bien envisageable, mais jouer l’Europe la saison prochaine est un autre affaire. En effet, l’ancien club de Zinedine Zidane n’arrive pas à stabiliser les bonnes périodes et enchaîne les bonnes phases avec celles plutôt difficiles. De plus, les places européennes semblent réservées à de meilleures équipes comme Monaco et Rennes, qui continent d’avancer paisiblement. Marseille et Montpellier restent en embuscade derrière, même si le club pailladin doit donner un gros coup de cravache pour revenir.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football