Suivez-nous!

Football

Jonathan Clauss (RC Lens) : « Moins on a d’espaces, plus il est facile de prendre des points contre nous »

Le latéral droit de 28 ans est revenu sur les dernières performances lensoises pour Téléfoot. Il exprime également son bonheur d’être dans un environnement comme celui du club artésien.

L’ancien de l’Armania Bielefield, club qu’il a quitté pour revenir en France à Lens explique que la défaite face à Nice est due à la fatigue accumulée ces dernières semaines : « La défaite contre Nice n’est pas dramatique, même si cela reste une défaite à domicile. On voulait se sortir de cette spirale négative à la maison, mais on sait aussi que l’enchaînement des matchs contre Marseille et Nantes notamment a dû peser dans les têtes. La fatigue était là. On a essayé de revenir au score, mais il nous a manqué ce grain de folie et cette touche de technique qui nous réussit si bien habituellement. »

Jonathan Clauss explique aussi que le statut du club lensois a changé depuis le début de la saison et qu’il est désormais plus difficile pour Lens de jouer face à des équipes plus méfiantes : « En début de saison aucune équipe nous attendait. Les joueurs adverses envisageaient déjà les trois points quand ils voyaient Lens sur le calendrier. Et forcément aujourd’hui, c’est différent, on a su prouver de quoi nous étions capables et nos adversaires se méfient davantage, donc se découvrent moins. Contre les blocs bas, on a beaucoup de mal. Mais quand les espaces s’ouvrent, nous savons qu’on a les qualités pour les utiliser. Moins on a d’espaces, plus il est facile de prendre des points contre nous. »

Enfin, celui qui a été « formé » au RC Strasbourg exprime sa joie d’être au sein du collectif lensois : « À Lens, je suis arrivé dans de très bonnes conditions. L’intégration s’est bien passée pour moi, et je suis arrivé dans un groupe, où il a été très facile de m’adapter. Au bout de 10 minutes, lors de mon premier jour, je jouais déjà aux cartes avec les mecs. Quand l’environnement est bon, on a toujours envie de travailler et de se dépasser. On a pas envie de rester dans le vestiaire à ne rien faire. »

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football