Suivez-nous!

Football

La 24ème journée de Ligue 1 en stats

Une 24ème journée riche en buts, en occasions, mais aussi en chiffres. Retrouvez les statistiques marquantes du week-end par le spécialiste Opta.

Le PSG, solide sur son piédestal

Dimanche soir, c’était le 100ème Classico entre Parisiens et Phocéens. Un classico, une nouvelle fois remporté par le Paris Saint-Germain portant son capital victoire à 45 contre son adversaire marseillais. Malmenés mais victorieux, les protégés de Pochettino ont aussi augmenté le total de victoires du club de la capitale à 19 victoires en 24 confrontations. L’OM, comme Saint-Etienne, a désormais le total le plus élevé de défaites contre son plus grand rival historique depuis son rachat. 19. Domination totale.

Montpellier confirme son retour en forme

Dans un duel spectaculaire ce dimanche après-midi, Montpellier est venu à bout du 19ème du championnat, notamment grâce à une seconde période de gala. Un retour de 0-1 à 4-1, puis 4-2 apprécié par les observateurs de la Ligue des Talents (sauf les supporters dijonnais). Cette rencontre qui marquait le retour d’Andy Delort et Téji Savanier au sein de l’équipe montpelliéraine permet au club pailladin de battre un record cette saison. Avec 5,24 excepted goals (actions pouvant terminer sur un but), Montpellier atteint le plus haut total dans les cinq grands championnats cette saison.

Monaco et sa série impressionnante

Niko Kovac et Monaco enchaînent ! Après Nantes et Nice cette semaine, le 9/9 est validé cette semaine. Une semaine parfaite qui peut se transformer en année parfaite. En 2021, sur les sept matchs de la nouvelle année, l’AS Monaco en a remporté sept. Soit 21 points sur 21 points amenant le club princier au pied du podium, loin devant ses nombreux poursuivants rennais, marseillais, lensois, messins ou montpelliérains. Il s’agit de la meilleure série du club monégasque dans son histoire.

Hilton, le sage parmi les vétérans

Âgé de 43 ans, Vitorino Hilton vient de disputer contre Dijon, son 500ème match dans l’élite française devenant ainsi le premier joueur étranger à atteindre ce nombre de match dans notre bonne vieille Ligue 1. Le capitaine héraultais avait connu Bastia, Lens, Marseille avant de trouver sa stabilité avec le club montpelliérain pour lequel il compte un titre de champion et un statut de légende du club à vie. En fin de contrat en fin de saison, son parcours devrait s’arrêter là, par peur de faire la saison de trop.

Lens-Rennes, la rencontre ratée du week-end

Samedi soir, 21h, se disputait une rencontre alléchante sur le papier entre deux équipes placées sur le devant de la scène cette saison. Rennes, en besoin de points avait besoin de s’enrichir pour prétendre à une cinquième place en fin de saison, tandis que Lens voulait continuer à rêver jusqu’au bout pour penser à un éventuel retour des glorieuses années du club. Rien n’est perdu pour les deux clubs après ce match, mais le match lui est bien perdu. D’après Opta, seul trois des vingt tirs de cette rencontre furent réalisés par des attaquants. Attaquants fantômes.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football