Suivez-nous!

Football

Le MHSC sombre face à Monaco (2-3)

En ouverture de la 20ème journée de L1, le club montpelliérain recevait l’équipe princière pour un choc de notre Ligue Uber Eats. Et c’est l’AS Monaco qui s’est montré supérieur en confortant sa quatrième place par une victoire convaincante.

Diop, Volland et Ben Yedder au top

Dans un round d’observation pesant lors des premières minutes, c’est la formation de Michel der Zakarian qui va tenter en premier d’aller vers l’avant. Andy Delort, Gaétan Laborde et compagnie se découvrent peu après et se font punir sèchement. A la 24ème minute, Wissam Ben Yedder frappe la barre et son ballon finit dans les pieds de Kevin Volland, à l’affût. L’Allemand place une reprise de volée qui traverse une forêt de jambes et passe sous le bras d’Omlin (0-1). L’AS Monaco prend confiance et profite des espaces laissés par le bloc pailladin. Dix-minutes après l’ouverture du score, l’international français Wissam Ben Yedder touche cette fois-ci la cible. Sur un centre du très bon latéral gauche, Caio Henrique, il effleure le ballon de la tête pour lober Jonas Omlin (36, 0-2). Un temps-fort magnifiquement utilisé par les Monégasques, qui font le break à la pause.

Savanier et Montpellier encore défaits

La seconde période repart sur les mêmes bases, même si le club héraultais semble avoir plus de volonté dans les duels. Une agressivité nouvelle qui va jouer des tours au MHSC. Le défenseur central pailladin se troue et fauche Kevin Volland. Penalty indiscutable que transforme tranquillement Wissam Ben Yedder. Monaco mène 3-0 mais va subir les foudres de la troupe d’Andy Delort. En effet, malgré ce penalty encaissé, les Montpelliérains étaient mieux depuis l’entrée de leur Savanier national. Trois minutes après le troisième but monégasque, le jeune entrant Kevin Wahi reprend parfaitement un ballon au second poteau et réduit l’écart (1-3).

Ensuite, la patte Savanier se fait tout de suite sentir et son tandem retrouvé avec Jordan Ferri fait trembler l’AS Monaco jusqu’au bout. D’autant plus qu’Andy Delort réduit encore l’écart cinq minutes plus tard. L’attaquant algérien coupe bien un centre de Florent Mollet et remet son équipe à une longueur des Monégasques (2-3). Le score reste intact et Monaco remporte un succès très important à l’extérieur, lui qui a souvent du mal hors de sa principauté.

Montpellier confirme son moins bien à l’extérieur en accusant sa sixième défaite à domicile en onze matchs de championnat à La Mosson, cette saison. L’équipe de Michel der Zakarian devra réagir très vite pour éviter de glisser dans le ventre mou du championnat.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football