Suivez-nous!

Football

Le RC Lens balade l’OM et remporte un succès de gala

L’OM ne se sort plus de la crise. Dans un Vélodrome toujours plus vide, Marseille enchaîne une seconde défaite consécutive dans son Stade Vélodrome (0-1). Résumé.

Après la défaite de samedi passé contre la lanterne rouge nîmoise (désormais 18ème), l’Olympique de Marseille avait l’occasion de rattraper les points perdus hier soir en se confrontant à une équipe lensoise qui n’avait plus gagné depuis trois matchs, mais qui pouvait encore réussir à se montrer séduisant chez les gros. En effet, malgré deux défaites à Lyon et Lille, les Sang et Or ont gagné à Rennes (0-2) et à Monaco (0-3) montrant leurs capacités face aux gros.

Sur la pelouse du Vélodrome, les deux équipes ont livré une piètre première mi-temps. Quelques offensives marseillaises n’ont abouti à rien notamment la frappe de Pape Gueye passée loin de la cage de Jean-Louis Leca. Sans pour autant dominer, les Lensois prennent déjà le dessus au milieu de terrain. Le trio Doucouré-Kakuta-Fofana font couler petit à petit le double-pivot Gueye-Rongier. L’ancien Nantais sera remplacé par Mickael Cuisance à la demi-heure de jeu, qui n’arrivera jamais à rentrer dans le rythme.

Et la supériorité sera davantage visible au retour des vestiaires. Franck Haise et son équipe basculent dans la phase d’attaque. Marseille ne réagira plus. 11 tirs à 3 pour le club du Pas-de-Calais qui réussit à marquer à l’heure de jeu. Décalé sur son côté gauche, Massadio Haidara centre au premier poteau pour Simon Banza qui coupe parfaitement et envoie le ballon dans les filets olympiens (0-1, 59e). Mais au lieu de réagir, les Marseillais vont continuer s’apitoyer sur leur sort. Seul un coup franc de l’entrant Dimitri Payet aurait pu être dangereux, mais le ballon passe bien au-dessus. Lens manque même l’occasion de doubler la mise plusieurs fois notamment en fin de match où le jour de son anniversaire, Arnaud Kalimuendo manque le cadre en envoyant son ballon dans les étoiles.

Mais rien ne change, le RCL s’impose 1-0 et revient à un petit point à l’OM à la 7ème place du classement. Une dynamique nouvelle à confirmer face à Nice, club en réelle difficulté. En tout cas, une chose est certaine, la meilleure équipe à gagner hier soir.

Le top

Gaël Kakuta (Lens)

Le natif de Lille-Fives continue d’éclabousser les terrains de Ligue 1 avec son talent. Placé dans un milieu à trois avec deux attaquants devant lui, Kakuta régale. Encore hier soir, il a su prendre le leadership technique pour prendre le dessus sur le milieu olympien, ce qui semblait être le facteur X de cette rencontre. Même s’il n’a pas été directement décisif, l’ancien de Chelsea a su bonifier ses partenaires comme bien souvent.

Le flop

Hiroki Sakai (OM)

Le Japonais n’y arrive plus. Placé sur le côté droit de la défense en l’absence de Pol Lirola, pas qualifié, l’ancien d’Hanovre montre de gros signaux de fatigue. En effet, il a beaucoup joué durant ce début de saison, car l’OM a vu partir Bouna Sarr et Bayern Munich et ne l’a pas remplacé. Ce soir, c’est sur son côté que Haidara a montré de belles choses et notamment sur l’action du but de Banza.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football