Suivez-nous!

Football

Les stats marquantes de la 25ème journée

Cette 25ème journée fut encore une nouvelle fois surprenante relançant quelque peu le suspens à tout les étages. Voici les chiffres à retenir de cette journée.

Balerdi, une prestation à la hauteur du match du dimanche soir

Hier soir, pour un match historique en terre girondine, où les Marseillais n’ont plus gagné depuis 43 ans, les téléspectateurs étaient très déçus à la sortie du match. Un 0-0 décrivant la pauvreté offensive des deux équipes. Une rencontre aussi marquée par les éclats défensifs et la pauvreté d’un homme : Léonardo Balerdi. L’Argentin fut exclu après le retour des vestiaires après un match cataclysmique. 6 fautes, 11% de duels gagnés, deuxième pire ratio de son équipe derrière Cuisance et enfin deuxième carton rouge cette saison. Il fut rejoint quelques minutes plus tard par son compatriote argentin, Dario Benedetto, coupable d’un tacle bien trop appuyé à l’heure de jeu.

Wahi, symbole du renouveau montpelliérain

Depuis quelques rencontres, Montpellier va mieux et le montre. Vainqueurs à Strasbourg (0-2) en Coupe de France en milieu de semaine, ils ont récidivé en début de week-end, en battant l’Olympique Lyonnais, notamment grâce à un petit jeune, Elye Wahi, 18 ans. Titulaire en Coupe de France cette semaine, il est abonné aux entrées en jeu depuis avoir lancé contre Monaco, en début d’année, à La Mosson, où il avait réduit le score. Samedi, à Lyon, il a remplacé Delort, blessé, et a égalisé après une mauvaise sortie d’Anthony Lopes. Son troisième but cette saison, tous en sortie de banc. Une éclosion permettant aux Montpelliérains de se sortir du mal-être ambiant.

Marquinhos et ses erreurs fatales

Samedi, face à Nice, alors que le PSG menait 1-0, Marquinhos s’est oublié sur une occasion niçoise. Pressé par Alexis Claude-Maurice et Myziane Maolida, le défenseur parisien tente de trouver Kurzawa avec une passe laser au sol. Mais le ballon est intercepté par Rony Lopes, qui s’occupe du reste avec une frappe lourde pied droit qui termine sa course en barre rentrante pour une égalisation méritée. Heureusement, le capitaine parisien est sauvé par Moise Kean qui inscrira le but de la victoire quelques instants plus tard.

Des voyages fructueux ce week-end

Si cette journée a été surprenante, il ne fallait pas jouer à domicile ce week-end. Seul le PSG est sorti victorieux de son affrontement contre l’OGC Nice, et que ce fut dur. Les autres rencontres ont été à l’avantage des équipes à l’extérieur. Nantes retrouve la victoire à Angers, tandis que Saint-Etienne confirme son regain de forme en gagnant à Rennes. Nîmes se donne de la confiance sur la pelouse de Dijon et Strasbourg remporte le derby de l’Est sur la pelouse de Saint-Symphorien. Pour finir, la sensation de la journée avec Montpellier qui a su dompter le Lyon pour repartir avec de la confiance et les trois points.

Aucun tir cadré pour Lille contre Brest

Les difficultés du LOSC furent visibles hier soir face au bloc regroupé du Stade Brestois. D’autant plus, que Lille n’a pas cadré une seule frappe. Une première depuis la deuxième journée de la saison dernière à Amiens (défaite 1-0). Le bloc de Brest aura eu raison du jeu léché lillois.

La stat plus lègère

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football