Suivez-nous!

Football

Ligue 1 serré, qui sera sacré champion cette année ?

Les confrontations défilent, les journées passent et la surprise ne cesse de se créer. Cette saison, le classement est serré. Aucune équipe n’a pris de véritables avances, et le suspense plane au-dessus du championnat.

À quelques mois de la fin de la saison, le doute plane dans tous les esprits. Et alors que Paris se faisait surprendre ce week-end face à Lorient, Lille et Lyon, mais aussi Monaco continuaient d’avancer, pour faire frémir le champion en titre parisien. Depuis la saison, 2012/13, le Paris Saint-Germain est sacré chaque saison champion de France, la seule exception remonte à la saison 2016,17, au cours de laquelle l’AS Monaco volait la vedette à la capitale. Et à cette époque, Mbappé faisait partie de l’effectif monégasque.

Mais la saison 2020/21 pourrait bien tout renverser, tant celle-ci est étrange et emplis de surprises.
Le PSG ne semble plus survoler la Ligue 1, et le retard pris en début de saisons avec quelques défaites et matchs nuls, se fait déjà ressentir, tandis que d’autres clubs tendent de plus en plus à rivaliser.

Actuellement, 3e au classement, le PSG possède un point d’écart avec Lyon, contre seulement 3 avec Lille, qui occupe la première place. Juste derrière le champion en titre, la principauté ne possède que 3 points de différence. De quoi imaginer une fin de saison animée.

QUI SERA SACRÉ CHAMPION ?

Pour l’heure, il est encore difficile d’imaginer le visage du champion de France. Il reste encore 15 journées a jouer, et tout peut encore arriver.

Du côté de Sidney Govou, la défaite du PSG ce week-end, a donné une toute autre tournure à la Ligue 1 : « (…) On a maintenant quatre équipes qui se détachent pour le titre, même si je continue de penser que Paris est supérieur. Mais il se passe des choses étranges dans ce championnat. Lille ne perd pas, Monaco revient très bien, et Lyon ne sera pas loin. (…) », confiait-il.

Mais a force d’être décrit comme étant, légitimement supérieur, le club de la capitale ne risquerait-il pas d’à nouveau se faire surprendre ?
Sauf que cette fois-ci, ne disposant plus d’une avance, Paris pourrait bien se retrouver dans une position délicate. De quoi lancer l’ère Pochettino d’une bien triste manière.

Interrogé sur le défaite contre Lorient de ce week-end, le stratège argentin ne se démonte pas : « Aujourd’hui, ça été un accident qui se produit dans le football. Même si ce n’est pas une excuse, on vit un football qui est complètement différent et ce genre de choses arrive. Il faut rester positif, se battre. Il reste encore beaucoup de matches. »

Un « accident » qui ne devrait pas coûter trop cher si dès ce mercredi Paris se rattrape contre Nîmes, et surtout si la capitale repart victorieuse ce week-end, lors du classico.

Une semaine bien remplis attend donc les 4 plus gros prétendants au titre, et aucun d’entre eux n’est pour l’heure le grand favoris.
Et que les 4 clubs se méfient, le Stade Rennais possédant un match de retard, n’est pas loin, et pourrait, dans l’hypothèse de deux victoires consécutives, venir ajouter encore plus de suspense.
Qui a dit que la Ligue 1 n’était pas un championnat compétitif ?

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football