Suivez-nous!

Football

L’OGC Nice ne répond plus

Avec beaucoup d’espoir au démarrage, le projet INEOS de Nice si clinquant à son arrivée prend du plomb dans l’aile. Pourtant les ambitions sont là et les moyens sont mis.

Ce dimanche, 16h55, le ciel s’est abattu sur la cité azuréenne. L’OGC Nice vient de s’incliner 3-0 contre les Girondins de Bordeaux. Des Bordelais qui se sont baladés sur la pelouse de l’Allianz Riviera, hier après-midi. Hwang Ui-Jo, Paul Baysse et Toma Basic ont très facilement su se défaire pour chacun marquer un but, symbole de l’impuissance de la défense niçoise qui coulait à chaque incursion girondine.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Le 1er novembre 2020, sur la pelouse du Stade Raymond-Kopa arrive sans doute la pire nouvelle pour la suite de la saison niçoise. Le patron de la défense, Dante, s’écroule. Le verdict tombe : rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Une terrible tuile pour le Brésilien de 37 ans qui manquera la suite de la saison. Un coup dur qui s’est tout de suite ressenti sur les résultat du club aiglon. En effet, sur les 14 matchs suivant, l’OGC Nice s’est imposé qu’une seule fois. Une victoire étriquée sur la pelouse de Nîmes (0-2) pour le deuxième match du règne d’Adrian Ursea. Pire encore, le club rouge et noir s’est incliné à 10 reprises sur 14 matchs sans son soldat d’expérience.

Le problème de la jeunesse ?

Robson Bambu, 22 ans, Amine Gouiri, 20 ans, Jordan Lotomba, 21 ans, Flavius Daniluc, 19 ans, Jeff Reine-Adelaïde, 22 ans, Rony Lopes, 24 ans. Tous sont arrivés cet été, dans la bonne dynamique de recrutement impulsée par le retour de la paire Rivère/Fournier. Tous n’ont pas aidé à relever la moyenne d’âge de l’OGC Nice. En effet, avec une moyenne d’âge de 23,1 ans, le club azuréen possède l’équipe la plus jeune de Ligue 1. Un problème qui a commencé à resurgir lors de la campagne européenne où le Nice de Patrick Vieira n’a pas su élever son niveau de jeu pour réussir à franchir ce cap. Nice finit 4ème derrière Leverkusen, le Slavia Prague et l’Hapoel Beer-Shev’a.

La suite n’est plus rose. En effet, le Nice d’Adrian Ursea continue de patauger et recrute William Saliba, 19 ans, en prêt d’Arsenal. Le joueur formé à Saint-Etienne semble être celui qui va remplacer Dante. Mais encore une fois, son talent ne peut pas cacher son inexpérience. Nice coule, mais jusqu’où ?

Les motifs d’espoir

Si pour les signaux semblent être au rouge, le Gym n’est pas totalement au fond du gouffre. Les moyens de se relever à court terme passeront par un jeu moins à risque pour retrouver la confiance dans les transmissions, mais aussi devant le but. A plus long terme, il semblerait que la recherche d’un meneur d’hommes assez ambitieux avec une idée de jeu bien précise pourrait redonner le sourire aux supporters aiglons et surtout de la confiance à un groupe qui possède des qualités. Quelques noms pourraient revenir comme Ralf Rangnick ou Lucien Favre, évincé de Dortmund récemment et ancien coach des Aiglons.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football