Suivez-nous!

Football

Bordeaux : Gerard Lopez candidat au rachat

L’exercice 2020-2021 a été compliqué pour les Girondins de Bordeaux à la fois sur le plan sportif et sur le plan financier. Après le désengagement de King Street en avril dernier, le club a été placé sous la protection du tribunal de commerce. Aujourd’hui à la recherche d’un repreneur, L’Equipe révèle que Gerard Lopez pourrait entrer dans la course au rachat des Girondins.

L’avenir est flou pour les Girondins de Bordeaux. La politique sportive du club est difficilement lisible : le départ de Sabaly pour le Bétis Séville et la non-conservation de Ben Arfa dans l’effectif n’en disent pas plus sur les ambitions du club. Une chose est sûre : l’avenir de Bordeaux est lié de près au futur repreneur. C’est la banque Rothschild qui a été missionné pour gérer la vente du club. 4 dossiers se dégagent pour l’instant, dont celui de Gerard Lopez.

Un passé qui n’inspire pas nécessairement confiance

Gerard Lopez, aujourd’hui propriétaire des clubs de Mouscron en Belgique et Boavista au Portugal, est surtout connu en France pour son aventure lilloise. Evincé en décembre 2020 du LOSC, il a laissé derrière lui un club dans une situation financière difficile, qui va obliger le LOSC à vendre cet été. D’un point de vue sportif, il laisse de bons souvenirs dans le Nord : sa contribution au titre du LOSC est non négligeable, lui qui est allé chercher Luis Campos avec qui il a construit un effectif exceptionnel. Cependant, sa gestion des finances au LOSC est contestable, avec de nombreux passages devant la DNCG, le gendarme du foot français.

D’autres candidats pour le rachat des Girondins

Lopez va devoir faire face à 3 autres dossiers pour l’acquisition du club de Bordeaux. Le premier est porté par Didier Quillot, l’ancien directeur général de la ligue, le second par le binôme formé par l’entrepreneur Pascal Rigo et John Williams, conseiller à Amiens en L2, et le dernier par Nicolas Hoang, 120ème fortune française et à la tête d’un grand groupe immobilier. Pour Gerard Lopez, la concurrence devrait venir de Hoang car c’est le seul ne faisant pas appel à un fonds d’investissement, Lopez étant appuyé dans son projet de rachat par un fonds d’investissement américain.

L’avenir dira si Lopez pourra racheter les Girondins. En tout cas, le futur repreneur devra reconstruire une équipe en manque de cadres et en réelle crise de confiance sur la fin de saison…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football