Suivez-nous!

Football

Bordeaux-Paris : Les compos probables

Ce mercredi soir, les Girondins de Bordeaux ont rendez-vous avec un Paris Saint-Germain, en plein régime. Voici les compositions probables.

Vendredi dernier, les parisiens ressortaient victorieux de leur rencontre face à Dijon. 3 points précieux qui leur permettaient de repasser deuxième au classement, à seulement deux points, du leader lillois. 

Dans cette course au titre, plus folle que jamais, l’erreur n’est pas permise pour le vestiaire de Mauricio Pochettino, au risque de se voir devancer par Monaco, par Lyon, mais surtout par Lille. Si le Paris Saint-Germain a connu un certain nombre de défaites, cette saison, en Ligue 1, il faudra repartir du Matmut Atlantique plus fort, et avec un message clair à envoyer aux concurrents. 

Passé par Bordeaux lors de sa carrière en tant que joueur, Mauricio Pochettino n’est plus retourné en Gironde depuis, et est surtout ravis de retrouver Jean-Louis Gassset : « Ce sera spécial pour moi parce que je ne suis jamais retourné à Bordeaux depuis que j’ai quitté le club. (…) J’ai été blessé après un match contre Auxerre, j’avais marqué d’ailleurs, et après, j’ai eu du mal à revenir. Mais j’y ai passé six mois extraordinaires avec les fans, mes coéquipiers. C’est une ville magnifique, une région superbe. (…) C’est une belle équipe, je connais très bien Jean-Louis Gasset, c’est un ami et il a été important dans ma carrière. Je le connais bien, ce sera un match difficile. »

De leur côté, les Girondins sont en difficulté. Et si les tensions au sein du vestiaire ont fait couler, beaucoup d’encres, la saison dernière, les hommes de Gasset devront faire front face à une formation parisienne pleine d’ambition. 11e au classement, Gasset et les siens sont dans le ventre mou. Ils n’ont plus côtoyé la victoire depuis la fin du mois de janvier face à Angers, et semblent avoir, depuis, du mal à se relever. En conférence de presse d’avant-match, le tacticien bordelais a tenu à revenir sur quelques points : « J’ai besoin de tout le monde. J’essaie de faire comprendre aux joueurs que l’individuel ne doit pas prendre le pas sur le collectif. Tout le monde a intérêt à faire une bonne fin de saison. Il reste encore onze matches. C’est le lot pour toutes les équipes d’avoir des trous dans la saison et de connaître tout à coup les montagnes russes… Je pense que c’est ponctuel. Avec parfois un peu plus de réussite, on aurait pu passer entre les gouttes. En ce moment, toutes les frappes de nos adversaires sont poteaux rentrants et toutes nos erreurs sont payées cash. Il faut que les joueurs travaillent pour faire tourner ça. » Si Bordeaux est dans le dur en ce moment, ce n’est pas une vérité générale et, à tout instant, les Marine et Blanc peuvent se remettre en marche.

Pour son onze de départ, le coach argentin devra compter sans Florenzi, Verratti, Neymar, Di Maria, Bernat, ou encore Mbappé, suspendu : Navas – Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa – Paredes, Rafinha, Herrera – Kean, Icardi, Draxler.

Côté Bordelais, Gasset devrait aligner l’équipe suivante : Costil – Sabaly, Mexer, Baysse, Koscielny, Benito – Séri, Zerkane, Adli – Kalu, Hwang.

En attendant, Bordeaux-Paris c’est ce soir, 21h, sur Canal +.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football