Suivez-nous!

Football

Christophe Galtier s’est agacé des critiques sur sa rotation

Pour le 8e de finale de Coupe de France, Lille se déplace à Paris, sur la pelouse du Parc des Princes. Présent en conférence de presse, le tacticien lillois n’a pas caché sa volonté de faire tourner.

Actuel leader du championnat, les lillois ont déjà rendez-vous pour un autre choc, ce mercredi en fin d’après-midi, face à un Paris Saint-Germain avide de gagner. Si les lillois arrachaient le nul face à Monaco ce dimanche, ils n’auront pas le choix que de s’imposer face au PSG, ce mercredi.

En conférence de presse, Galtier n’a pas mâché ses mots et notamment quant aux critiques envers sa rotation : « Mike (Maignan) jouera. Comme j’ai lu aujourd’hui des commentaires sur le fait que j’allais mettre une équipe D… Pas B, pas C mais D. Je crois que c’est le treizième ou quatorzième match d’une série donc il y a de la fatigue. » a lancé le technicien nordiste.

En effet, cette saison, le rythme est soutenu aussi bien pour Lille, que pour d’autres clubs alternant entre Coupe de France et Championnat, voire même Coupe d’Europe.
« Il y a automatiquement de la gestion à avoir sur les organismes. Dimanche et mercredi, c’est un enchaînement difficile. Surtout que dimanche, c’était un match très difficile contre Monaco sur le plan athlétique. Automatiquement cela ne sera pas le même onze de départ. Ce n’est pas une surprise. Mais, de là à penser que l’on va jouer avec une équipe D, non. » a t-il répondu, pour faire taire les critiques.

2 équipes A

Si la rencontre face au Paris Saint-Germain est déjà un autre défi à relever pour les Dogues, c’est sans compter sur l’excitation du vestiaire Lillois. Tenant du titre de champion de France et de celui de vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain peut faire peur. Mais une chose est sûre, Lille a des armes pour répondre. Malgré une potentielle légère rotation dans son effectif, nul doute que Lille saura se montrer compétitif : « Je crois avoir deux équipes A. Par rapport à l’enchaînement de matchs, il y a des rotations qui me semblent obligatoires. Mais, en montant une équipe très très très compétitive. On peut estimer, sans être méprisant avec l’adversaire, que l’on peut espérer une rotation beaucoup plus large que quand on joue le Gazélec et que l’on a l’ambition de se qualifier. Mercredi nous avons l’ambition de nous qualifier. Mais on ne peut pas avoir une rotation aussi importante. Parce que c’est Paris. C’est un huitième de finale, on joue Paris et le match est important. »

En attendant le choc de cette fin de journée, on peut déjà s’attendre a de la surmotivation de la part des hommes de Galtier, ne cessant d’épater, cette saison.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football