Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : au bout du suspense, l’Italie remporte l’Euro !

Au terme d’un match plutôt équilibré, l’Italie est venue à bout aux tirs au but de courageux Anglais. La Squadra Azzura remporte le 2ème Euro de son histoire, après une compétition maîtrisée de bout en bout.

Une première mi-temps très rythmée

Dans un Wembley totalement survolté, les Anglais attaquent le match avec intensité. A la suite d’un corner Italien, provoqué par une erreur de Maguire, l’Angleterre va ouvrir le score dès la 2ème minute par un contre foudroyant. Kane trouve dans la profondeur Trippier, et le joueur titulaire surprise dans cette finale va centrer pour Shaw, complètement démarqué au second poteau, qui voit sa frappe finir au fond des filets. Les Italiens sont sonnés et le stade est en fusion. Les hommes de Mancini vont petit à petit se rassurer en mettant le pied sur le ballon et en réalisant des bonnes séquences de passes. Cependant, la défense à 5 mise en place par Southgate annihile toute tentative Italienne. De plus, Harry Kane fait mal à la Nazionale par ses décrochages qui fluidifient le jeu des Three Lions. Du déchet technique vient également ternir les transmissions de l’Italie, qui est clairement en difficulté dans la première demi-heure. La révolte de la Squadra Azzura va être initiée par Chiesa à la 35ème minute, qui va être l’auteur d’une belle prise d’initiative mais sa frappe va flirter avec le poteau de Pickford pour finalement finir en 6 mètres. Dans la fin du premier acte, l’Italie va pousser, sans vraiment se créer de réelle occasion. Les Anglais rentrent au vestiaire avec un but d’avance mérité. Ils auront mis beaucoup d’intensité dans chaque duel et auront essayé de se projeter assez rapidement à chaque fois à chaque fois qu’ils en avaient l’occasion. L’Italie, quant à elle, a été surprise d’entrée par l’Angleterre, mais se sera bien rattrapée avant le retour au vestiaire.

Des Italiens dominateurs mais des Anglais solides

Décidément pas très en verve dans les débuts de périodes, l’Italie va se faire une grosse frayeur à la 48ème minute : Sterling est accroché par Bonucci, mais M.Kuipers ne bronche pas. Par la suite, la physionomie du jeu va être la même qu’en fin de première période. Les Italiens dominent, mais ne sont pas vraiment dangereux. Chiesa, le joueur Italien le plus remuant, n’est pas loin d’égaliser, mais le portier Anglais se détend bien pour sortir le ballon. Alors qu’ils mènent 1-0, les Anglais n’existent plus du tout dans le jeu. Le tournant du match intervient à la 68ème minute. Sur son premier corner du match, le ballon navigue dans la surface et revient dans les pieds de Bonucci, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but. 1-1. Tout un symbole que ce soit l’un des deux défenseurs présents lors de l’Euro 2012 qui redonne de l’espoir à la Squadra Azzura. Ce but donne confiance à l’Italie, qui assoient totalement leur emprise sur le match et prennent l’ascendant psychologique sur leur adversaire. Cependant, il manque un but aux Italiens pour faire flancher des Anglais solides défensivement. En fin de match, la tension se fait sentir. M.Kuipers est très sollicité, mais aucune équipe n’arrive cependant à se créer de balle de match. Cette finale se jouera donc aux prolongations, comme un symbole d’un Euro qui en aura vu beaucoup.

L’Angleterre mieux en prolongation

Durant la première période de prolongation, la fatigue se fait ressentir des deux côtés. Les Anglais semblent néanmoins mieux physiquement. Le milieu de terrain de Leeds Kalvin Phillips va faire passer un frisson dans le stade avec sa reprise de volée qui file à côté du poteau de Donnaruma. Peu d’occasions sont à signaler, hormis ce centre d’Emerson à la 102ème minute, sorti de justesse par Pickford. Après un très beau Freed from Desire entonné par Wembley à la mi-temps des prolongations, le match repart. Le ballon va d’un but à l’autre. Pickford repousse difficilement un coup-franc de Bernadeschi et dans la foulée Donnaruma sort bien devant Stones. L’Italie souffre face à des Anglais qui poussent. Pas de vainqueur au terme des 120 minutes. Ce sont donc les tirs au but qui désigneront l’équipe qui remportera l’Euro.

A ce jeu, ce sera finalement l’Italie qui s’imposera, bien aidé par un grand Donnaruma. Les Italiens seront montés en puissance tout au long de la compétition. Une magnifique équipe portée par Mancini, qui aura su relever la Squadra Azzura après la non-qualification à la Coupe du Monde 2018. Difficile pour les Anglais, si proche mais si loin de remporter leur 1er Euro.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football