Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : l’aventure continue pour le Danemark qui s’impose 2-1 contre la République Tchèque

Qui pourra arrêter les Danois ? Au terme d’un match où ils n’auront pas toujours maîtrisé leur sujet, sans vraiment être inquiétés néanmoins, les coéquipiers d’un Dolberg encore buteur se qualifient pour les demi-finales, où ils affronteront soit l’Ukraine soit l’Angleterre.

Une équipe du Danemark séduisante

Le Danemark attaque très fort le match, en mettant tout de suite de l’intensité et de l’engagement. Ces gros débuts de matchs commencent à devenir une coutume chez l’équipe Danoise, à l’image de la première mi-temps contre la Belgique en phase de groupe. Dès la 5ème minute de jeu, le milieu du Danemark Thomas Delaney va ouvrir le score en plaçant une belle tête sur un corner de Stryger Larsen. Jusqu’à la fin du premier quart d’heure, les hommes de Kasper Hjulmand dominent très nettement le match. Damsgaard voit sa frappe déviée par le gardien tchèque et quelques minutes plus tard, Delaney est proche de s’offrir un doublé mais sa frappe frôle le poteau. Surpris par cette entame de match des Danois, les Tchèques vont réagir. Alors que le Danemark avait monopolisé le ballon en début de match, la République Tchèque va se rassurer en mettant le pied sur le ballon et en enchaînant les bonnes séquences. Les progrès Tchèques vont se matérialiser par une belle occasion de Holes, qui voit sa frappe arrêtée par Schmeichel. Les Danois ne procèdent plus que par des contres. Mais c’est pourtant d’une action construite que va venir le second but danois. Et quelle action ! A la 42ème minute, Maehle délivre un superbe centre de l’extérieur du pied pour Dolberg, qui n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. Un avantage de 2 buts mérité pour des Danois assez séduisants, même si la République Tchèque n’a pas démérité.

Des Tchèques transfigurés en début de seconde période

Les coéquipiers de Patrik Schick reviennent du vestiaire avec de tout autres intentions. Les rentrées de Jankto et Krmencik redonnent du dynamisme aux Tchèques. Complètement asphyxié par une équipe de République Tchèque pleine de détermination, le Danemark va logiquement encaisser un but signé de l’inévitable Patrik Schick. Après ce but, l’élan Tchèque va progressivement se stopper, les hommes de Jaroslav Silhavy étant trop brouillons pour inquiéter Schmeichel. La rentrée de Poulsen va faire beaucoup de bien au Danemark. L’attaquant de Leipzig va amener sa vitesse sur le front de l’attaque Danoise et va réussir à se créer une belle occasion, mais stoppée par Vaclik. Alors qu’ils s’étaient fait un peu peur à l’entame de la seconde période, les coéquipiers d’un Delaney assez insipiré vont progressivement reprendre la maîtrise du match et se montrer dangereux devant le but gardé par Vaclik. Maehle manque d’altruisme et oublie de trouver Braithwaite en retrait dans une occasion qui aurait pu être celle du KO pour la République Tchèque à la 82ème minute. La fin de match est hâchée. Les Tchèques s’impatientent et font de nombreuses fautes. Malgré les efforts pour s’approcher du but Danois, la République Tchèque n’arrivera pas à marquer le but égalisateur et s’inclinera logiquement sur le score de 2-1.

Le Danemark file en demi-finale ! Même s’ils ont un peu moins séduit que contre le Pays de Galles, les Danois auront été solide défensivement. Une énorme performance que d’accéder à ce stade de la compétition pour les compatriotes d’Eriksen.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football