Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : le classement des meilleurs passeurs de la phase de poule

Contrairement au classement des buteurs où les noms qui figurent en haut de la liste sont bien connus, c’est un autre son de cloche concernant le classement des meilleurs passeurs de l’Euro 2021 à l’issue de cette phase de poule.

Classement des passeurs

1er : Steven Zuber : 3 passes décisives avec la Suisse

Pierre-Emile Højbjerg : 3 passes décisives avec le Danemark

3eme : David Alaba : 2 passes décisives avec l’Autriche

Roland Sallai : 2 passes décisives avec la Hongrie

Dejan Kulusevski : 2 passes décisives avec la Suède

Gareth Bale : 2 passes décisives avec le Pays de Galles

Donyell Malen : 2 passes décisives avec les Pays-Bas

Gerard Moreno : 2 passes décisives avec l’Espagne

Kevin De Bruyne : 2 passes décisives avec la Belgique

10eme : Luka Modric : 1 passe décisive avec la Croatie

Vladimir Coufal : 1 passe décisive avec la République tchèque

Joseff Morrell : 1 passe décisive avec le Pays de Galles

Domenico Berardi : 1 passe décisive avec l’Italie

Thomas Meunier : 1 passe décisive avec la Belgique

Cristiano Ronaldo : 1 passe décisive avec le Portugal

Pablo Sarabia : 1 passe décisive avec l’Espagne

Ruslan Malinovskyi : 1 passe décisive avec l’Ukraine

Joshua Kimmich : 1 passe décisive avec l’Allemagne

Konrad Laimer : 1 passe décisive avec l’Autriche

Nathan Aké : 1 passe décisive avec les Pays-Bas

Matts Hummels : 1 passe décisive avec l’Allemagne

Memphis Depay : 1 passe décisive avec les Pays-Bas

Ciro Immobile : 1 passe décisive avec l’Italie

Dans ce classement, une absence peut être étonnante. Il s’agit de celle d’Eden Hazard. Lui qui avait terminé meilleur passeur avec 4 offrandes distribuées en 5 matches joués du dernier Euro en France affiche toujours « 0 » au compteur. Un nombre de passes décisives similaire à celui d’Aaron Ramsey sur cette édition de la compétition en 2016. Le milieu de terrain de la Juventus de Turin n’a pas délivré la moindre passe décisive dans cet Euro 2021. Une statistique étonnante pour le Gallois mais qui s’explique notamment par une position beaucoup plus haute sur le terrain, loin de l’entrejeu.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football