Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : les pépites à suivre durant la compétition (2/4)

Une grande compétition comme l’Euro permet à des jeunes joueurs de se montrer, mais aussi à d’autres de confirmer les attentes placées en eux. Qui sont les jeunes à surveiller durant l’Euro ? Score.fr fait les présentations.

Bukayo Saka (Angleterre)

Âgé de seulement de 19 ans, il est déjà un incontournable à Arsenal. Pur produit de la formation d’Arsenal, il rejoint le club à 7 ans avant de gravir les échelons jusqu’à l’équipe professionnelle. Il affiche déjà 88 matchs avec les Gunners malgré son jeune âge, pour un total de 11 buts et 21 passes décisives.  Joueur ultra polyvalent, il peut aussi bien jouer ailier gauche qu’ailier droit, mais peut aussi dépanner au poste de latéral gauche, ou encore au milieu de terrain. Devenu titulaire indiscutable sous les ordres d’Unai Emery, il est convoqué pour la première fois par Gareth Southgate en octobre 2020, à l’occasion d’un match contre le Pays de Galles. Avec les Foden, Belligham et James, il fait partie de la nouvelle génération très talentueuse des Three Lions. Même si Jadon Sancho semble parti pour occuper le flanc gauche de l’attaque anglaise, Saka aura l’occasion de glaner du temps de jeu en rentrant en cours de matchs. L’occasion pour ce gaucher de faire parler ses qualités de percussions et de vitesse.

Gianluigi Donnaruma (Italie)

L’Euro 2021 sera la première grande compétition de Gianluigi Donnaruma. Cela peut paraître invraisemblable tant on a l’impression que Donnaruma est au plus haut niveau depuis de longues années. Titulaire à l’AC Milan depuis ses 16 ans, le gardien italien est aujourd’hui considéré comme un des meilleurs gardiens au monde, à seulement 22 ans. Parfois bafoué par les supporters milanais, ses prestations sur le terrain restent de très bonne qualité. Grand, bon sur sa ligne et doté d’une bonne détente, il est un gardien plutôt complet. Si certains joueurs de son âge attendent l’Euro pour se révéler, l’heure est à la confirmation pour Donnaruma. Tout proche du PSG, il devrait sans aucun doute disputer tous les matchs de l’Italie à l’Euro. Il sera intéressant de suivre son comportement et ses performances, lui qui est attendu au tournant. Une grande compétition internationale comme l’Euro est l’opportunité pour lui de changer de dimension.

Nuno Mendes (Portugal)

Quasiment inconnu il y a un an, il a connu une ascension éclaire. Passé des U23 du Sporting Portugal à une place dans la liste des 26 de Fernando Santos malgré une énorme concurrence en à peine 10 mois, difficile de dire où s’arrêtera ce prodige de 18 ans. Auteur d’une saison remarquable avec le Sporting, qui a survolé la Liga NOS cette année, il a disputé 29 matchs en 2020-2021 sous la houlette de Ruben Amorim. A la fois bon défensivement et redoutable offensivement, le joueur de 18 ans est l’avenir du Portugal au poste de latéral gauche. Titularisé par Santos lors du match de préparation contre l’Israël, il pourrait bien prendre la place de Guerreiro en cas de bonne performance. Quoi qu’il en soit, de nombreux clubs européens vont scruter les prestations Nuno Mendes tout au long de l’Euro.

Donyell Malen (Pays-Bas)

Passé dans les catégories jeunes par l’Ajax Amsterdam et Arsenal, Donyell Malen explose du côté de Feyenoord. Il réalise une saison stratosphérique à Rotterdam avec 19 buts et 8 passes décisives en 32 matchs. Attaquant rapide, ayant le sens du but et dévorant la profondeur, il est redouté par beaucoup de défense. Quand il est lancé, il a du feu dans les jambes. Polyvalent, il peut également jouer sur les côtés. Le joueur de 22 ans est déjà courtisé par un bon nombre de grands clubs européens. Il ne sera à priori pas titulaire avec les Oranjes. Néanmoins, il est certain que Frank de Boer ne se privera pas de le faire rentrer en cours de match pour dynamiter la défense adverse. Si les Pays-Bas vont loin dans la compétiton, il peut espérer avoir du temps de jeu. Une chose est sûre, on entendra encore le nom de Donyell Malen au mois de juin.

Jonas Wind (Danemark)

Même si Jonas Wind n’est pas la pépite la plus connue de cette série d’article, il n’en reste pas moins un buteur très efficace. Véritable machine à marque, il est l’auteur de 11 buts en 18 matchs avec Copenhague cette saison. Avec déjà 3 buts en 7 sélections avec le Danemark, il semble continuer sur la dynamique qu’il a en club. Grand attaquant d’1m90, il est en pleine confiance. Promis à un grand avenir au Danemark, il devrait s’exporter dans un grand club européen assez rapidement. Même s’il part derrière Kasper Dolberg dans la hiérarchie des attaquants danois, il devrait avoir quelques minutes pour s’illustrer. Bon de la tête, dangereux sur coup-franc et très bon tireur de penalty (il en a inscrit 8 toutes compétitions confondues cette saison), il pourrait bien se muer en sauveur du Danemark sur les fins de matchs.

Rendez-vous dans le prochain épisode des pépites à suivre durant l’Euro pour découvrir qui sont les joueurs de demain, et sûrement déjà d’aujourd’hui…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football