Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : les pépites à suivre durant la compétition (3/4)

Une grande compétition comme l’Euro permet à des jeunes joueurs de se montrer, mais aussi à d’autres de confirmer les attentes placées en eux. Qui sont les jeunes à surveiller durant l’Euro ? Score.fr fait les présentations.

Pedri (Espagne)

A seulement 18 ans, il est déjà un maillon essentiel du dispositif de Ronald Koeman au FC Barcelone. Souvent comparé à Andres Iniesta, cet élégant droitier est la dernière pépite en date sortie de la Masia. Très à l’aise balle au pied, ayant une bonne vision du jeu et un sens de la passe très au-dessus de la moyenne, il est pressenti pour devenir un des tout meilleurs milieux de terrain au monde. Prêté dès ses 16 ans à Las Palmas pour engranger de l’expérience, il s’est affirmé comme un titulaire indiscutable au Barça cette année. C’est donc assez naturellement qu’il a été appelé par Luis Enrique pour disputer l’Euro. Il devra batailler pour avoir du temps de jeu face à la concurrence de Fabian Ruiz et Thiago Alcantara. Mais dans cette Roja au jeu très technique, il est un joueur qui colle idéalement à la philosophie de Luis Enrique. Le natif des Canaries pourrait bien exploser sur la scène internationale durant la compétition.

Giacomo Raspadori (Italie)

Invité surprise de la liste des 26 de Mancini, Raspadori est le tube de la 2ème partie de saison côté italien. Auteur de 5 buts sur ses 9 derniers matchs de Série A, il a pris la place du parisien du Moise Kean au sein de la Squadra Azzura. Le joueur de 21 ans est un attaquant autant explosif que technique. Capable de prendre la profondeur, il est également pourvu d’une très bonne vision du jeu. A Sassuolo, il a profité de plusieurs cas de Covid au club pour pouvoir s’affirmer comme un titulaire. Une fois installé, il n’a quasiment plus quitté le 11 de Roberto de Zerbi, allant même jusqu’à être nommé capitaine. Il aura néanmoins du mal à s’illustrer avec la Nazionale durant l’Euro, tant cette dernière est pourvue en attaquants de grande classe. Mais la moindre minute pourrait suffire à Giacomo Raspadori pour briller sur les terrains européens.

Jurrien Timber (Pays-Bas)

Âgé de 19 ans, il est considéré comme le successeur de Matthis de Ligt à l’Ajax Amsterdam. Ce défenseur central a un profil particulier. Pas très grand (1m82), il est très à l’aise balle au pied et doté d’une belle qualité de passe. Titularisé à 21 reprises avec l’Ajax cette saison, il aura livré des prestations très solides. Pur produit du centre de formation de l’Ajax, il a pu disputer la Ligue des Champions avec les Ajacides cette saison. Déjà une expérience intéressante pour le natif d’Utrecht, qui n’a grillé aucune étape dans sa progression. Sélectionné pour la première fois par Frank de Boer avec les Pays-Bas à l’occasion de l’Euro, il semble avoir un vrai rôle à jouer au sein de la défense à 5 mise en place par le sélectionneur des Oranjes. Titulaire lors de tous les matchs de préparations des Pays-Bas, il devrait avoir la chance de débuter une grande partie des matchs à l’Euro. L’opportunité pour Timber de se montrer auprès des grands clubs européens, mais aussi de mener sa sélection le plus loin possible, pourquoi pas à la victoire finale…

Dejan Kulusevski (Suède)

Formé à l’Atalanta Bergame, l’attaquant suédois a connu une progression linéaire. D’abord prêté par l’Atalanta à Parme en 2019, il est acheté par la Juventus en 2020 pour 35M€ mais retourne immédiatement en prêt à Parme. C’est donc après 2 années avec le club parmesan qu’il arrive à la Juve avec le statut d’un joueur taillé pour jouer un rôle en équipe première. Ce sera chose faite puisque qu’il a disputé 47 matchs toutes compétitions confondues, pour 7 buts et 7 passes décisives. S’imposer à 21 ans sur le front d’une attaque qui comporte Cristiano Ronaldo, Dybala, Morata et Chiesa pour ne citer qu’eux, traduit bien la qualité de Dejan Kulusevski. Appelé en sélection nationale suédoise depuis 2 ans, il s’affirme déjà comme un titulaire indiscutable. Aux côtés d’Alexander Isak, il devrait former un duo de feu. Nul doute que l’on verra les deux attaquants suédois martyriser les défenses adverses durant la compétition.

Orkun Kökçü (Turquie)

Le joueur du Feyenoord Rotterdam est déjà bien connu des superviseurs du championnat hollandais. Formé à Groningue, c’est pourtant avec le Feyenoord qu’il dispute son premier match chez les professionnels en 2018. Avec 47 matchs joués en Eredivisie, il affiche déjà une belle expérience à seulement 20 ans. Milieu central au jeu assez fin, il est l’un des joueurs les plus prometteurs au sein de la sélection turque. Bien qu’il ait été sélectionné dans toutes les sélections jeunes des Pays-Bas, c’est bien avec la Turquie qu’il choisit de jouer en 2019. Dans une équipe turque pleine de promesses, malgré un premier match raté contre l’Italie (0-3), il ne se contentera que de bouts de matchs. Cependant, c’est un joueur qui a la qualité pour profiter de chaque minute qu’il passera sur le rectangle vert.

Rendez-vous dans le prochain épisode des pépites à suivre durant l’Euro pour découvrir qui sont les joueurs de demain, et sûrement déjà d’aujourd’hui…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football