Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : l’Espagne s’en sort aux penaltys face à la Suisse et atteint les demi-finales !

C’est un nouveau match à rebondissements auquel nous avons eu droit lors de cette confrontation entre l’Espagne et la Suisse pour le premier quart de finale de cet Euro 2021. La Roja accède au dernier carré de la compétition après son succès lors de la séance des tirs aux buts. Elle retrouvera un autre favori pour le titre final, à savoir le vainqueur du choc entre la Belgique et l’Italie qui se joue à 21h. 

Le premier quart de finale de cet Euro 2021 a rendu son verdict ! Timorée lors de ses débuts dans la compétition, l’Espagne continue de monter en puissance de la compétition. La formation espagnole a obtenu son billet pour les demi-finales de ce championnat d’Europe en arrachant un succès contre la Suisse lors de la séance des tirs au buts. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la rencontre tourne très vite à l’avantage de la Roja ! Après seulement 8 minutes de jeu, Zakaria, titulaire à la place de Xhaka, suspendu pour une accumulation de cartons jaunes, détourne la frappe de Jordi Alba. Sommer ne peut rien faire et doit récupérer le cuir au fond de ses filets.

Menée au score, la Nati va connaître un nouveau coup dur à la 22e minute. Embolo doit quitter ses partenaires et laisser sa place à Vargas. Devant au score, les troupes de Luis Henrique gèrent le tempo de la rencontre avec une possession de balle à 73 % en leur faveur à la demi-heure de jeu. Malgré cette domination dans la conservation du ballon, l’Espagne ne parvient plus à se procurer d’occasion, tout comme son adversaire du jour. Son pressing est très efficace et empêche les Suisses d’entamer des attaques placées. Les deux nations se neutralisent et la Roja rentre aux vestiaires avec un avantage logique au tableau d’affichage. 

Ne jamais vendre la peau du Suisse avant de l’avoir tué

Probablement émoussée de son huitième de finale arraché au bout du suspense et de la séance des tirs aux buts contre l’Equipe de France, la Suisse a peiné à produire du jeu lors des 45 premières minutes. Avec de meilleures intentions affichées en fin de premier acte, la Nati essaye de reprendre sur cette dynamique. Les joueurs de Vladimir Petkovic montrent un visage plus séduisant. Comme en témoigne l’énorme occasion en leur faveur juste avant l’heure de jeu. Sur un corner frappé par Rodriguez, Zakaria est tout proche de se montrer décisif, dans le bon sens cette fois-ci. Le milieu de terrain du Borussia M’Gladbach s’élève plus haut que tout le monde et place une tête qui frôle le montant droit des buts d’Unai Simon.

La Nati profite de la baisse de régime des Espagnoles et se voit enfin récompensée de ses efforts. Sur une mésentente entre Laporte et Pau Torres, Freuler hérite du ballon et décale Shaqiri. Le pensionnaire de Liverpool n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets à la 68e minute. Une égalisation qui galvanise les Suisses, voire un peu trop… Auteur d’un tacle beaucoup trop appuyé sur Gerard Moreno, Freuler écope d’un carton rouge. Sanction logique pour le joueur de l’Atalanta qui laisse ses partenaires évoluer à 10 sur le dernier quart d’heure du match. La Suisse tient et emmène la Roja en prolongation. 

La Nati résiste

Les deux équipes enchaînent là leur deuxième match consécutif qui se poursuit en prolongation. Les Espagnoles se sont défaits de la Croatie sur le score de 5-3 après prolongations tandis que les Suisses ont sorti les Bleus lors de la séance des tirs aux buts. En infériorité numérique, la Suisse subit les assauts à répétition de l’Espagne. Dans ces prolongations, la Roja tente 16 tirs (dont 8 cadrés). La Nati plie mais ne rompt pas. Sommer enfile son costume de super-héros et sauve ses compatriotes à d’innombrables reprises.Dani Olmo, rentré en cours de jeu, est omniprésent dans ces minutes supplémentaires mais n’arrive à faire craquer le portier suisse. Les derniers instants sont irrespirables pour la Nati qui est acculée dans sa surface. Elle est délivrée par le coup de sifflet de M.Oliver qui annonce une séance de tirs aux buts. 

Et cette fatidique séance des penaltys commence très mal pour la Roja ! Busquets trouve le poteau et voit le ballon s’éloigner des buts. Gavranovic ne se manque pas dans la foulée. Au tour de Dani Olmo de s’avancer. Ce dernier marque d’une superbe frappe. Les deux équipes se retrouvent à égalité après le tir de Schar arrêté par Unai Simon. Sommer stoppe ensuite la tentative de Rodri pour redonner l’avantage à ses troupes. Le gardien espagnol lui répond en détournant la frappe d’Akanji. Gerard Moreno, 4e tireur de la Roja, ne se loupe pas. Au contraire de Vargas qui envoie le ballon au-dessus de la barre transversale. Oyarzabal vient clôturer le suspense et offre la victoire aux siens.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football