Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : Quel adversaire potentiel pour l’Espagne en demi-finale ?

Après une phase de groupe globalement décevante, l’Espagne est malgré tout parvenue à se qualifier pour les huitièmes de finale. Comme lors des poules, rien n’a été facile par la Roja, qui a dû aller jusqu’aux prolongations pour venir à bout de la Croatie (5-3). Pour son quart de final, l’équipe de Luis Enrique doit faire face à la Suisse, surprenant bourreau de l’équipe de France. En cas de victoire, qui les champions du Monde 2010 croiseront-ils sur leur route ?

Une machine enfin lancée ?

Depuis 2014, l’Espagne est une sélection en pleine reconstruction. Après des résultats décevants lors de l’Euro 2016 puis lors de la Coupe du Monde 2018, les sixièmes du classement FIFA sont attendus au tournant pour cet Euro 2021. Après une phase de poule poussive, où seul le match face à la Slovaquie (5-0) a permis à l’équipe double championne d’Europe de montrer son meilleur visage, la Croatie n’est pas passée loin de leur faire prendre la porte. Le spectacle proposé sur la pelouse était plus convaincant, certes, mais les Espagnols ont montré de nombreuses failles défensives. Malgré cela, leur justesse technique, mais aussi leur caractère, font d’eux un candidat sérieux au titre. Pour poursuivre leur route, les partenaires de Sergio Busquets devront faire face à la Suisse, ce vendredi à Saint-Pétersbourg.

Un adversaire surprenant

Si en France, il y a bien une équipe que l’on ne s’attendait pas à voir à ce stade de la compétition, c’est bien la Suisse. Tombeurs des Bleus hier soir, les joueurs de Vladimir Petković font désormais office de parfait outsider dans ce tournoi. Après une phase de groupe assez peu convaincante, conclue par une troisième place du groupe A derrière l’Italie et le Pays de Galles, les Suisses semblent aujourd’hui être en mesure de poser des problèmes aux plus grands qu’eux. Jouant un jeu tranchant et rapide dans un 3-5-2 bien mieux huilé que celui de Didier Deschamps, Embolo, Seferovic et bien d’autres sont capables de fulgurances. Face à une Espagne qui présente quelques lacunes défensives, il est permis à la Suisse d’entrevoir les portes des demi-finales, même si les premiers cités partent évidemment favoris.

Un cador en cas de qualification

Si les Espagnols viennent à se qualifier vendredi, ils tomberont, quoiqu’il arrive, sur un très très gros morceau. En effet, l’un des autres quarts de finale de cet Euro se dispute entre la Belgique et l’Italie, deux sérieux prétendants au titre. Si la Belgique n’a pas montré son meilleur visage depuis le début du tournoi, elle reste néanmoins l’une des équipes les plus fortes, sur le papier, encore en course. De son côté, l’Italie a joué à un niveau exceptionnel, n’encaissant pas le moindre but lors des phases de groupe. Bousculés par l’Autriche en huitièmes de finale, les coéquipiers de Marco Verratti ont malgré tout obtenu leur qualification en quart de finale. Ces deux équipes, jouant un football se basant sur des attaques rapides, ont en tout cas les qualités nécessaires pour accrocher l’Espagne à leur tableau de chasse.

Si les Espagnols parviennent à triompher de la Suisse, la prochaine marche sera encore plus haute. Opposés à la Belgique ou l’Italie dans le cas d’une hypothétique demi-finale, les joueurs de Luis Enrique devront en tout cas encore hausser leur niveau de jeu si ils souhaitent remporter la compétition.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football