Suivez-nous!

Football

Euro 2021 : quelle défense pour l’équipe de France face à la Suisse ?

Objectif rempli pour la France en phase de groupe avec une première place du groupe F. Place maintenant au match contre la Suisse en 8ème de finale. Mais avec quelle défense ? La France a perdu Hernandez et Digne sur blessure et Deschamps va devoir trouver des solutions.

Latéral droit

Qui de Pavard ou de Koundé prendra le flanc droit contre la Suisse ? Le défenseur du Bayern semble partir avec un temps d’avance. L’inconnu reste sa condition physique. L’ancien joueur de Lille a pris 2 gros chocs au niveau de la tête contre l’Allemagne et la Hongrie. Mis au repos contre le Portugal, sera-t-il capable de tenir sa place contre la Suisse ? A priori oui. De plus, Koundé n’a pas vraiment convaincu contre les Portugais.

Défenseur central

La charnière Varane-Kimpembe devrait être reconduite contre la Suisse. Plutôt solide sur les matchs de groupe, le duo semble être celui avec lequel la France terminera la compétition. Néanmoins, une solution pour Deschamps pourrait être de déplacer un central à gauche, comme Kimpembe par exemple. Dans ce cas, on pourrait voir Clément Lenglet associé à Varane. Cette solution ne semble pourtant pas idéale.

Latéral gauche

C’est précisément là que Deschamps va devoir faire preuve d’inventivité. La première solution pourrait être de déplacer un droitier à gauche. Pavard semble bien installé à droite et donc pas candidat pour jouer à gauche. Néanmoins, il serait possible de voir Dubois assurer le poste de latéral gauche, lui qui a déjà été utilisé à ce poste à Nantes. Pourquoi pas voir le polyvalent Jules Koundé être titularisé contre la Suisse à gauche.

Une autre solution serait de faire jouer un défenseur central à gauche. Difficile d’imaginer un autre défenseur central que Kimpembe assurer ce rôle, lui qui est gaucher. Mais casser la charnière centrale Varane-Kimpembe ne semble pas souhaitable car elle apporte des garanties défensives.

Par ailleurs, pourquoi pas voir Adrien Rabiot être reconverti en latéral gauche, comme ce fut le cas contre le Portugal. Le joueur de la Juve a réalisé une très bonne deuxième période, qui pourrait convaincre le sélectionneur de l’équipe de France de le titulariser en 8ème de finale.

Changer complètement de système ?

Difficile d’imaginer Deschamps jouer sans une défense à 4. En effet, depuis sa prise de fonction le sélectionneur français a quasiment toujours joué avec une défense à 4, que ce soit en 4-2-3-1 ou en 4-4-2 losange. Mais les blessures de ses 2 latéraux gauche pourraient l’entraîner à changer son jugement. S’il mettait en place une défense à 3, on pourrait voir un axe Lenglet – Varane – Kimpembe et un joueur plus offensif dans un rôle de piston gauche, à l’instar de Kingsley Coman par exemple. Cela serait une énorme surprise, mais c’est une hypothèse qui n’est pas à exclure.

D’ici lundi, Deschamps va devoir se creuser la tête pour trouver la solution idoine. Quoi qu’il en soit, si Digne et Hernandez ne reviennent pas de blessure d’ici la fin de la compétition, la défense alignée contre la Suisse sera sûrement la défense qui sera utilisée jusqu’à la fin de l’Euro…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football