Suivez-nous!

Football

Euro : La sélection espagnole dans la tourmente

Deux jours après que Sergio Busquets ait été déclaré positif au COVID-19, la sélection espagnole n’en finit plus de trembler à seulement une semaine du début de l’Euro. Diego Llorente a lui aussi été déclaré positif et la Fédération espagnole redoute d’autres cas à venir.

La Roja ne s’attendait sans doute pas à une préparation à l’Euro aussi difficile. Commencée par un 0-0 contre son voisin portugais, cette préparation a été stoppée net par l’annonce de la positivité de Sergio Busquets. La sélection espagnole est donc placée en isolement, en attendant d’autres cas positifs. Le match de préparation contre la Lituanie a finalement été maintenue, mais ce sont les Espoirs qui ont disputé le match. Cela ne les a pas empêchés de gagner 4-0.

Un groupe parallèle appelé

Pour pallier l’éventualité d’avoir d’autres cas positifs dans la sélection, Luis Enrique a décidé de mettre en place un autre groupe composé du 11 titulaire à l’Euro Espoirs et de 6 joueurs déjà sélectionné avec la Roja auparavant, mais pas sélectionné à l’Euro initialement. Ce groupe sous bulle sanitaire pourrait ressembler à celui qui disputerait l’Euro si la sitatuion sanitaire autour du groupe des 26 initial se dégradait.

Une course contre la montre d’ici le début de l’Euro

Luis Enrique va être pressé par le temps d’ici le début de l’Euro. En effet, il a jusqu’à samedi pour décider d’éventuels changements dans sa liste. Si d’autres cas positifs ne sont pas à déplorer, la situation devrait revenir à la normale vendredi. Cependant, si ce n’est pas le cas l’ancien coach du Barça va devoir concocter une liste inédite pour l’Euro, avec pour la majeure partie des joueurs issus de ce groupe sous bulle sanitaire. Ce qui inquiète également la Fédération Espagnole est qu’une fois l’Euro commencé, le sélectionneur ne pourra plus appeler de remplaçant même si un cas positif se déclare au cours de la compétition. En résumé, est-ce Luis Enrique prendra le risque d’appeler des joueurs de la Roja ayant été déclaré négatif par les tests, avec comme éventualité qu’ils redeviennent positifs pendant l’Euro ? Ou alors préférera-t-il s’appuyer sur la Rojita ?

Le vaccin, une question qui divise

Ce qui fait débat aujourd’hui en Espagne est l’accès au vaccin. La Fédération a milité pour que les joueurs soient vaccinés avant le début de l’Euro. Or en Espagne, la vaccination avance mais n’est toujours pas ouverte à la tranche d’âge dont font partie les joueurs. Néanmoins, le gouvernement a récemment annoncé que la délégation espagnole serait vaccinée avant les JO de Tokyo, ce qui irrite la Fédération Espagnole de Football…

Quoi qu’il en soit, la vaccination n’aurait aucun effet direct si de nouveaux joueurs venaient à être déclarés positifs dans les jours à venir. A une semaine du début de l’Euro, la situation est non seulement inquiétante pour la Roja, mais aussi pour la sélection Portugaise qui a elle aussi été placée à l’isolement…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football