Suivez-nous!

Football

La 27ème journée de Ligue 1 en stats

Une 27ème journée riche en buts, en occasions, mais aussi en chiffres. Retrouvez les statistiques marquantes du week-end par le spécialiste Opta.

Marseille, trop faible face à son rival rhodanien

Dimanche soir, l’Olympico était au programme entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Une rencontre qui a tourné en faveur de personne malgré l’ouverture du score lyonnaise par Toko-Ekambi d’une belle frappe enroulée, à laquelle Arkadiusz Milik a répondu d’un penalty bien heureux. Malgré quelques poussées en fin de match, l’OM ne parvient pas à prendre le dessus face à une équipe lyonnaise bien rodée défensivement. Un résultat nul qui résulte au mal que le club phocéen a face à son rival lyonnais. Seulement 27% des matchs en Ligue 1 entre les deux formations ont tourné à la faveur des Olympiens.

Un Olympico au sang chaud

La semaine dernière, Opta évoquait déjà une équipe de Marseille étant celle qui récoltait le plus de cartons rouges en Ligue 1 avec 8 expulsions. Sur la pelouse du Vélodrome, le milieu de terrain Lucas Paqueta, exclu pour un deuxième carton jaune est devenu le 7ème lyonnais à sortir du terrain prématurément depuis le début de la saison. Le club rhodanien talonne désormais l’OM au niveau des cartons rouges récoltés.

Arkadiusz Milik et ses débuts encourageants

L’attaquant polonais arrivé au mercato hivernal et venu pour gratter du temps de jeu dans la cité phocéenne. Malgré des petites blessures à la cuisse et au genou, l’ancien du Napoli cartonne à la pointe de l’attaque. Buteur à Lens, il y a un mois, Arek Milik marque de nouveau pour son retour. Il est devient le premier joueur marseillais à marquer lors de chacune de ses deux premières titularisations avec l’Olympique de Marseille depuis Dimitri Payet en 2013. Un beau commencement qui laisse penser à un futur meilleur pour l’OM.

Une domination finale pour Paris ?

Vainqueurs 4-0 ce samedi à Dijon, le Paris Saint-Germain a réactivé le mode victoire écrasante qu’il connaît si bien. Face à un adversaire très faible, Mbappé par deux fois, Moise Kean et Danilo Pereira ont donné facilement les trois points au PSG. Cette saison, c’est la sixième fois que le club de la capitale s’impose par au moins quatre buts d’écart. Avec Dijon au match aller et au match retour, Strasbourg, Montpellier, Angers et Nîmes avaient fait les frais du rouleau compresseur parisien.

Rennes et son mal de mer

Le club rennais va mal en ce moment. Hier, on apprenait la démission de l’homme qui a remis le club sur le devant de la scène depuis quelques années. Fatigué et sans solutions, Julien Stéphan quitte le navire en pleine saison rocambolesque. En effet, vendredi soir, Stéphan et les Rennais venaient d’enchaîner une troisième défaite d’affilée en Ligue 1. Une première depuis 2018.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football