Suivez-nous!

Football

La 28ème journée de Ligue 1 en stats

Une 28ème journée riche en buts, en occasions, mais aussi en chiffres. Retrouvez les statistiques marquantes du week-end par le spécialiste Opta.

Soir de première pour le PSG

Ce mercredi soir, le PSG a réalisé une performance moyenne sur le pelouse de Bordeaux. Une victoire piteuse 1-0 grâce à l’aisance de l’attaquant espagnol Pablo Sarabia qui vient donner l’avantage aux joueurs parisiens au quart d’heure de jeu. Une avance gardée jusqu’au bout, non sans mal face à une équipe bordelaise sans réaction. Si le PSG a eu autant de mal, c’est aussi parce que le trio offensif Mbappé-Di Maria-Neymar n’était pas au rendez-vous. C’est d’ailleurs la seule fois en Ligue 1 que le PSG arrive à gagner une rencontre sans que les trois joueurs ne soient là ensemble sur un terrain de football.

Kalimuendo, l’envol d’un jeune espoir

A Geoffroy-Guichard, ce mercredi soir, Lens a surclassé un ASSE bien trop faible pour rivaliser avec une équipe pleine d’insouciance, qui joue pour le plaisir et non pour la crainte d’un mauvais résultat. Pour représenter cette jeunesse, Arnaud Kalimuendo, attaquant prêté par le Paris Saint-Germain, ne se prive pas de montrer l’ensemble de ses qualités de buteur encore encore mercredi. Bien servi par Fofana, le titi parisien doublait la mise avant la demi-heure de jeu face à des Stéphanois passifs. L’attaquant lensois marque donc son 6ème but en Ligue 1 cette saison, ce qui fait de lui, le joueur né au XXIème siècle ayant marqué le plus de buts dans les cinq grands championnats européens.

Intérim compliqué pour Nasser Larguet

Arrivé en pompier de service après la démission surprise d’André Villas-Boas, Nasser Larguet avait pour mission de ramener le calme et retrouver une certaine sérénité pour aller chercher de meilleurs résultats. Si le calme n’a pas réellement été retrouvé, Larguet est loin de porter la responsabilité des changements apportés au club cette saison. Mais en tant qu’entraîneur intérimaire, il est loin des attentes habituelles. Sa moyenne de points ne dépasse pas un point par match, ce qui représente la pire moyenne de l’histoire du club olympien.

Gouiri, le prince niçois

Il y a quelques jours, Score.Fr faisait l’éloge du talent du jeune Amine Gouiri, arrivé à Nice à l’été. Mercredi soir encore, il a été buteur sur sa première véritable occasion faisant de lui le joueur impliqué sur les 6 derniers buts inscrits. Derrière, Alexis Claude Maurice a donné l’avantage et la victoire au Gym, faisant d’Amine Gouiri, le joueur impliqué sur 6 des 7 derniers buts niçois.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football