Suivez-nous!

Football

La folle course à l’Europe de Liverpool

Liverpool réalise définitivement une saison médiocre. Après avoir été tenu en échec par Leeds, ce lundi, il ne reste, déjà, plus beaucoup de temps aux Reds, pour espérer accrocher une qualification pour les compétitions européennes, la saison prochaine.

Il est bien loin le temps où Liverpool roulait littéralement sur ses adversaires. Il semble bien loin le temps où le vestiaire de Jürgen Klopp terminait la saison avec 99 points au compteur. Il parait si loin ce temps où les ambitions avaient leur place, et où le dernier sprint, en fin de saison, n’était qu’une donnée à prendre en compte, pour battre des records, où tout simplement se hisser à la tête du classement. Aujourd’hui, à 6 journées de la fin de saison, les Reds occupent la 7e place du classement, avec 53 points. Un bien triste bilan pour ceux qui laissaient, lors des saisons précédentes, si peu de place à Manchester City pour s’exprimer. Mais dans le football, chaque saison est différente. Si les Reds se faisaient éliminer en quart de finale de Ligue des Champions face au Real Madrid, la course au top 4 restait toujours d’actualité dans les esprits. Ainsi, dans cette dernière lignée, il faudra tout donner.

Un calendrier peu clément

Pour ses 6 dernières rencontres, Liverpool n’est pas épargné. En effet, les hommes de Jürgen Klopp devront rester lucide s’ils souhaitent rattraper Chelsea, et flirter avec le top 4, et par logique, la Ligue des Champions. Ce samedi, les Reds ouvriront les portes d’Anfield pour recevoir une formation de Newcastle bien déterminés à s’éloigner au plus vite de la zone rouge. 15e au classement, les Toons ne feront sûrement pas dans le détail face à un Liverpool, qui a manqué d’efficacité, lundi. Le week-end suivant, c’est face à un grand Manchester United que la formation de Klopp devra rester solide. Sur une bonne dynamique en championnat, les Red Devils ne feront sûrement pas de cadeau aux Reds, dans un choc de géant. Le 8 mai prochain, c’est contre Southampton que les Reds pourraient jouer à se faire peur. En effet, bien que les Saints soient 14e au classement, et à l’abri d’une éventuelle relégation, ils l’ont prouvé lors de la phase aller (1-0), ils ont motivés, et ont ce qu’il faut pour désarmer Liverpool.

En Premier League, que la relégation soit quasiment certaine, ou non, les formations sont loin de vouloir cesser de se battre, affichant parfois des résultats extraordinaires. Ainsi, à West Brom, Liverpool devra faire attention. En ayant mis 5 à Chelsea, 3 avril dernier et 3 à Southampton, le 12 avril, West Brom a prouvé qu’il ne valait mieux pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir acheté.

Deux victoires obligées

Si les rencontres précédentes pourront s’avérer plus difficile pour les Reds, les deux dernières de la saison ne sont pas non plus à sous-estimer. En effet, pour leur dernier match à l’extérieur, les hommes de Klopp devront faire face à une équipe de Burnley, actuellement pas dans sa meilleure forme. Et pour leur dernier match, les Reds recevront Crystal Palace, pour qui la forme n’est pas non plus la meilleure, bien que le maintien soit normalement assuré pour les Aigles.

Le chronomètre a débuté pour Liverpool, et si certains matchs nuls sont à tolérer, les défaites sont, quant à elles, à éviter. Si les Reds souhaitent jouer l’Europe la saison prochaine, il faudra s’accrocher.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football