Suivez-nous!

Football

L’Ajax élimine le LOSC malgré une belle performance nordiste

Tombés à domicile la semaine dernière (1-2), le LOSC est encore tombé sur plus fort hier soir, à la Johan Cruyff Arena, où le réalisme néerlandais n’a pas aidé dans le LOSC qui est éliminé de l’Europa League.

La semaine dernière, le football a gagné, cette semaine, le football a perdu. La performance du LOSC hier soir a montré que l’écart entre les deux équipes n’était pas si grand que cela. Au départ de la rencontre, le onze lillois a surpris bon nombre d’observateurs lillois. Pas de Fonte, ni André, ni David au départ, mais Xeka, Djalo, Bradaric et Weah. Une composition inaugurale qui peut laisser penser à une volonté de laisser tomber l’Europa League, mais selon Christophe Galtier, une équipe pleine d’insouciance et de qualité comme celle présentée pouvait faire l’exploit.

Le coach lillois ne se trompe pas. Lille se procure les meilleures occasions en compagnie de Celik, Xeka et Weah rapidement montrant sa volonté de mettre le doute dans les têtes amstellodamoises. Mais comme souvent en Coupe d’Europe, Lille manque d’efficacité et cède face à un fait de jeu. Djalo intervient durement sur Neres et concède un coup-franc sur le flanc gauche. Le coup franc de Neres finit sur la tête de Klaassen, qui profite du bloc de Blind sur Botman pour placer sa tête dans les filets. 1-0 pour l’Ajax, mais rien ne change pour les Lillois qui doivent marquer deux buts pour aller se qualifier ou aller chercher la prolongation.

La suite, c’est une presque une attaque-défense. Lille temporise et cherche les espaces dans la profondeur ou dans les centres pour essayer de déstabiliser une défense difficile à manier. Malgré les erreurs arbitrales, les Dogues obtiennent un penalty pour espérer un épilogue heureux. Mais voilà, le réalisme et l’expérience ont fait la différence lorsque Brobbey, encore lui, trouve Neres, de la tête pour finir le travail. Score final 2-1 pour l’Ajax (4-2 en cumulé).

La réaction de Christophe Galtier

La marche n’était pas trop haute pour Lille, même si le manque d’expérience européenne se fait sentir dans le jeu et dans certains détails. Le LOSC peut s’en vouloir dans son approche du match aller, mais n’a pas à rougir lors du second acte. C’est en tout cas ce que pense Christophe Galtier : « Les joueurs ont fait un match complet, un match européen. On ne l’a pas fait au match aller. Finalement, on est éliminé sur des détails : les 10 dernières minutes du match aller même si notre prestation a été très moyenne. Ce soir, même si on a perdu, les joueurs ont été appliqués, déterminés avec beaucoup d’envie de jouer, de poser son jeu. J’ai aimé l’expression collective de l’équipe. Malheureusement, nous sommes battus sur des détails. On a deux buts dans la surface de réparation avec des absences de marquage. On aurait sûrement pu mieux faire en attaque. Nous avons eu des situations très favorables sur les 20 premières minutes, après on prend ce but. On essaye de revenir, on y arrive. L’égalisation est logique. À ce moment là, un but peut pousser l’adversaire en prolongation. Malheureusement, ça a basculé de l’autre côté. Il y a de la déception mais il ne faut pas oublier le parcours effectué, on était dans une poule difficile. Le résultat me reste en travers de la gorge, je n’ai toujours pas la raison mais notre non-match à Pierre Mauroy nous coûte cher. »

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football