Suivez-nous!

Football

L’arbitre de PSG-Basakeshir suspendu jusqu’en fin de saison

C’était une affaire qui avait fait grand bruit lors de la rencontre entre PSG et Basakeshir en décembre dernier. Le quatrième arbitre de cette rencontre, Sebastian Coltescu, est suspendu de ses fonctions d’arbitre jusqu’à la fin de la saison.

Le 8 décembre dernier, lors d’une rencontre presque anodine, proche de la vingtième minute de jeu, un incident éclate proche du banc de l’Istanbul Basakeshir. Un attroupement a lieu et dure quelques minutes. Selon l’entraîneur adjoint de Basakeshir, Pierre Webo, le quatrième arbitre présent ce soir-là, Sebastian Coltescu aurait déclaré quelques insultes racistes. Le Roumain est accusé d’avoir prononcé le mot « nègre » dans sa langue natale. Des mots qui ont forcément choqué l’ensemble des acteurs de la rencontre. Elle sera stoppée, dans la foulée avant d’être de nouveau rejouée le lendemain.

Plus de deux mois après l’affaire, l’UEFA a annoncé ce lundi avoir pris des mesures concernant le principal intéressé, à savoir Sebastian Coltescu, suspendu de ses fonctions jusqu’à la fin de la saison. Mais il n’est pas le seul a être concerné puisque le juge de touche présent sur la touche ce soir-là, Octavian Sovre écope d’une « légère réprimande », tandis que Pierre Webo est suspendu une rencontre pour « conduite anti-sportive ».

Le racisme, un fléau toujours présent

Le racisme est une plaie dans le football, et il continue à faire son apparition, notamment dans ses dernières semaines. Ce week-end, à Ajaccio, Renato Sanches, joueur du LOSC a été victime de propos désastreux par les jeunes adolescents nichés sur le côté du Stade Ange-Casanova. Le club nordiste a réagi via un communiqué et souhaite des sanctions et mesures à la hauteur de l’incident. Le Gazélec Ajaccio s’est aussi exprimé à ce sujet et condamne fermement les propos évoqués. Une chose sur laquelle le football et les instances doivent se pencher rapidement pour rappeler que chaque être humain est égal de l’autre, avec toutes les différences que la Terre peut lui donner.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football