Suivez-nous!

Football

LdC : Paris renversé à domicile par Manchester City

Le 1er round revient à Manchester City ! À l’occasion de la demi-finale aller de Ligue des Champions opposant le Paris Saint-Germain aux Citizens, c’est le club anglais qui a pris l’avantage dans cette confrontation. Les joueurs de Mauricio Pochettino ont craqué en seconde période avant de s’incliner 1-2 à la maison. Ils se retrouvent en fâcheuse posture en vue du match retour à l’Eithad Stadium la semaine prochaine.

Le Paris Saint-Germain ne parvient toujours pas à rompre la malédiction ! Après n’être jamais parvenu à s’imposer lors de ses 3 premières confrontations avec Manchester City en compétition européenne (2 nuls, 1 défaite), le PSG s’est incliné 1-2 pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions. La physionomie globale de la rencontre se dessine dès les premières minutes. Manchester City s’adjuge le contrôle du ballon tandis que Paris procède en contre. Malgré les 60 % de possession de balle en faveur des Skyblues, les Parisiens restent sereins et ne concèdent aucune occasion. Ce sont eux qui parviennent à apporter le danger sur les buts d’Ederson. Au quart d’heure de jeu, le PSG ouvre le score sur corner. Di Maria ajuste un centre parfait. Marquinhos, déjà buteur lors du match aller face au Bayern, prend le meilleur sur la défense en zone de City et coupe la trajectoire du ballon au premier poteau. Sa tête décroisée est parfaite et permet à Paris de mener 1 à 0. Un but qui déstabilise complètement les hommes de Pep Guardiola. Bien que leur pressing soit toujours autant efficace, les transmissions sont moins précises et les opportunités peinent à apparaitre. Une impuissance offensive qui se traduit par la statistique d’une seule frappe décochée par les Citizens en plus de 30 minutes de jeu. La tendance est totalement inversée au point que les Parisiens reviennent à une possession de 47 % juste avant le retour aux vestiaires. 

Avec Kevin De Bruyne, une occasion suffit ! 

Méconnaissable dans le premier acte, Manchester City se montre plus agressif au coup d’envoi de la seconde période. Les Parisiens subissent et ne parviennent plus à ressortir proprement. Les Skyblues poussent mais Navas n’est que trop peu solliciter. L’apathie offensive des Anglais s’explique notamment pour le manque d’impact de Kevin De Bruyne. Le chef d’orchestre de City peine à influer sur le jeu de son équipe. Du moins, jusqu’à la 64e minute. L’heure de jeu passée, le Belge de 29 ans trouve l’ouverture. Esseulé à 30 mètres des buts parisiens, il adresse un centre-tir dans la surface. Personne ne touche le ballon et Navas voit le cuir venir se loger au fond de ses filets. Une erreur d’appréciation étonnante de la part de l’ancien portier du Real Madrid, impérial depuis le début de la compétition. 

Le Costaricien craque même une seconde fois 6 minutes plus tard. C’est Marhez qui porte le score à 1-2 sur un coup franc intelligemment frappé sous le mur du PSG. À noter qu’avec cette réalisation, De Bruyne est désormais impliqué sur 9 buts lors de ses 7 derniers matches à élimination directe en Ligue des Champions (4 buts, 4 passes décisives). Les choses ne cessent de se compliquer pour Mauricio Pochettino qui voit Gueye écopé d’un carton rouge après un tacle extrêmement dangereux sur Gundogan. En infériorité numérique et face à une équipe de City imperturbable dans le contrôle du ballon, les Parisiens ne font que subir jusqu’au coup de sifflet final. Après une superbe première période, ils finissent par concéder une défaite 1-2.

Paris dos au mur

Avec ce revers au Parc des Princes, le PSG se met en très mauvaise posture pour s’adjuger une 2e qualification consécutive en finale de la Ligue des Champions. Si club français arrive à renverser la situation, ce serait la 9e équipe à réaliser cet exploit. En attendant le match retour, Paris devra se focaliser sur le championnat. Samedi, les joueurs de Mauricio Pochettino vont accueillir le RC Lens, 5e, pour le compte de la 35e journée. La victoire est également obligatoire pour Paris, dauphin de Lille avec une longueur de retard. De son côté, Manchester City a nettement moins de pression sur les épaules pour son déplacement à Crystal Palace samedi. Leaders avec 10 points d’avance sur Manchester United, 2e, les Skyblues semblent assurés de décrocher le titre de champion d’Angleterre. 

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football