Suivez-nous!

Football

Le « contexte fou » au PSG, selon Mauricio Pochettino

Le rythme fou du Paris Saint-Germain ne peut pas passer inaperçu cette saison. Qualifiés en quart de finale de Ligue des Champions, dans la course pour la tête du championnat, mais aussi avec le retour de la Coupe de France, le temps pour se reposer n’est pas vraiment offert à la capitale. De plus, les événements survenus ce week-end n’ont rien arrangé au moral.

Le 8e de finale de Coupe de France face à Lille, c’est mercredi. Et mercredi, c’est bientôt. En amont de ce choc entre deux des prétendants au titre, Mauricio Pochettino était présent en conférence de presse et s’est notamment confié sur l’état de forme de son vestiaire, après la défaite contre Nantes, mais aussi les événements extra sportifs survenus lors de la rencontre : « L’équipe va mieux. Après le match de dimanche il y avait un peu d’inquiétude, mais aujourd’hui, ca va mieux, mieux que les jours d’avant. C’est une semaine importante, c’est de notre responsabilité d’avoir des résultats et de gagner des matchs. Nous sommes une équipe unie, ce qui est arrivé à Angel et Marqui a affecté tout le monde, c’est comme ça que l’équipe l’a vécu. Ce qui s’est passé en seconde période face à Nantes est certainement dû à ces incidents. Peut-être qu’on aurait pu gagner, et on serait en train de parler des quarts de finale de la Ligue des champions et du fait qu’on est en tête du classement. »

« Je reste positif malgré ce contexte fou »

Seulement deux jours après la défaite à domicile contre Nantes, survenu à peine après la qualification face au FC Barcelone, les parisiens ont déjà rendez-vous avec un gros : le LOSC. Plus encore, le championnat reprendra pour Paris dès dimanche face à un autre concurrent : l’Olympique Lyonnais. Le repos n’est donc pas autorisé à Paris, surtout si la capitale souhaite toujours s’illuminer.

« Je ne pense pas qu’un staff technique ait vécu ce qu’on est en train de vivre. C’est totalement nouveau pour le staff technique. Il y a une pandémie, et même les médecins et les virologues ne connaissent pas les conséquences du virus à long terme. Cela fait deux mois et demi que nous sommes là, il y a eu les blessés, le Covid qui a affecté les joueurs et le staff, et il faut ajouter la situation extra sportive vécue contre Nantes. On essaye de s’adapter pour trouver la meilleure stratégie. », confiait le tacticien argentin, évoquant la crise sanitaire et son impact.

« Malgré cela, malgré toutes ces circonstances, je suis positif. On est bien classé en championnat, on a toujours notre destin en mains, on est qualifié en Coupe, on a éliminé Barcelone en Ligue des champions dans un match compliqué. Je reste positif, malgré ce contexte fou. » Rien ne sert de « se plaindre » pour Mauricio Pochettino. En tout cas, les objectifs de Paris sont clairs.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football